Des élus Constructifs lancent un nouveau parti, baptisé "Agir, la droite constructive" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Des élus Constructifs lancent un nouveau parti, baptisé "Agir, la droite constructive"
©ERIC FEFERBERG / POOL / AFP

Droite

Des élus Constructifs lancent un nouveau parti, baptisé "Agir, la droite constructive"

Dans une tribune publiée dans Le Figaro, une vingtaine d'élus des Constructifs ou des Républicains annonce la création de ce parti aux idées "libérales, sociales, européennes, humanistes et réformistes".

C'est fait : des élus Les Constructifs ont officiellement lancé ce dimanche leur nouveau parti baptisé "Agir, la droite constructive". Dans une tribune publiée dans le Figaro, une vingtaine d'élus, dont  Franck Riester, Frédéric Lefebvre, Fabienne Keller, Laure de La Raudière, Pierre-Yves Bournazel ou encore Alain Chrétien, annoncent la fondation de ce nouveau parti dont la marque avait été déposée début octobre par le député Franck Riester. 

A deux semaines de l'élection du futur président des Républicains, à laquelle Laurent Wauquiez est favori, ces élus écrivent qu'ils refusent "de voir la droite s'enfermer dans une ligne identitaire, autoritaire, eurosceptique et ultra-conservatrice. Cette stratégie exacerbe les tensions de la société française et conduit à l'échec". 

"Notre devoir et notre responsabilité sont d'être utiles et de faire de ce quinquennat une réussite pour la France", écrivent la vingtaine d'élus signataires de la tribune. "C'est pourquoi nous avons fait le choix de soutenir les réformes engagées dans de nombreux domaines par l'actuel gouvernement mené par un Premier ministre issu de la droite." Pour autant, assurent-ils, "nous sommes libres".

"Nous serons forces de propositions pour défendre les idées libérales, sociales, européennes, humanistes et réformistes de la droite et du centre, et nous saurons nous opposer chaque fois que cela sera nécessaire", promettent les membres d'Agir.

Lu dans Le Figaro

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !