Libye : la morgue personnelle de Kadhafi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Libye : la morgue personnelle de Kadhafi
©

Momies

Libye : la morgue personnelle de Kadhafi

Le dictateur avait conservé les corps de ceux qui avaient tenté de l'assassiner.

Découverte macabre à l'hôpital de Tripoli. Après la chute du régime en août dernier, les libérateurs de Tripoli ont découvert l'existence d'une chambre froide contenant 16 corps, conservés pendant 27 ans. Gardés au froid, les corps étaient méconnaissables, noircis et desséchés par le temps.

Curieuse vengeance, Mouammar Kadhafi avait conservé pendant tous ce temps les corps de ceux qui avaient tenté de l'assassiner le 5 mai 1984. Des combattants du Front de salut national libyen avaient réussi à pénétrer dans la caserne de Bab al-Aziziya, mais avaient finalement été tués.

Les seize corps avaient été conservés dans une chambre froide de l'hôpital de Tripoli dont l'accès était surveillé en permanence par des policiers en civil.

Ils doivent être bientôt formellement identifiés par des tests ADN. Une bonne nouvelle pour leurs familles.

Abderrahmane Gilali dont le frère avait participé à l'attentat puis tué par les soldats de Kadhafi raconte : "On n'a pas réclamé son corps. Faire cela, c'était signer notre arrêt de mort".

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !