Covid 19 : Le délai pour conserver le passe sanitaire réduit à 4 mois dès le 15 février | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Olivier Veran lors d'une conférence de presse à l'Hôtel de Matignon à Paris, le 27 décembre 2021.
Olivier Veran lors d'une conférence de presse à l'Hôtel de Matignon à Paris, le 27 décembre 2021.
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Contre 7 actuellement

Covid 19 : Le délai pour conserver le passe sanitaire réduit à 4 mois dès le 15 février

Olivier Véran a annoncé qu’il faudrait effectuer une dose de rappel 4 mois maximum après sa dernière injection, au lieu de 7 actuellement

Comme annoncé par le ministre de la Santé dans un interview publiée ce samedi au JDD, les règles restent pour l’heure inchangées pour conserver son passe : « Il correspond jusqu'au 15 janvier à deux doses, sauf pour les plus de 65 ans, qui depuis le 15 décembre doivent avoir fait leur rappel au maximum sept mois après leur deuxième dose. Cette même règle des sept mois pour la troisième dose s’appliquera à partir du 15 janvier à toutes les personnes de plus de 18 ans », a-t-il détaillé.

Le délais va donc s’écouter dès le 15 février prochain, pour passer de 7 à 4 mois. « Nous avons décidé de faire évoluer ces règles, mais en laissant à chacun le temps de faire son rappel : à partir du 15 février, il faudra l'effectuer quatre mois – et non plus sept – après sa deuxième dose pour avoir un schéma vaccinal complet. Et je précise que, dans ce parcours, une infection équivaudra toujours à une injection. Cela veut dire qu'une personne qui a ses deux doses, n'a pas encore fait son rappel mais a été récemment contaminée par le virus répond aux conditions posées », a précisé Olivier Véran. 

Le ministre de la Santé rappelle que « environ 25 millions de Français ont déjà reçu leur dose de rappel », et que « 45 millions » y sont éligibles. Il fixe comme objectif 25 millions d’injections d’ici la date fatidique du 15 février, soit en moyenne 5 millions par semaine. 

Olivier Véran assure que les doses de vaccins seront bien disponibles pour vacciner les français concernés, avec « 13 millions de doses de Pfizer et 25 millions de doses de rappel de Moderna » qui vont être reçues courant janvier.

BFM TV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !