Comité interministériel aux Mureaux : le gouvernement se déplace en banlieue pour promouvoir la mixité sociale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Comité interministériel aux Mureaux : le gouvernement se déplace en banlieue pour promouvoir la mixité sociale
©Hegor

Sur le terrain

Comité interministériel aux Mureaux : le gouvernement se déplace en banlieue pour promouvoir la mixité sociale

Ce deuxième comité interministériel fera aussi le point sur la soixantaine de mesures lancées lors du premier rendez-vous du genre, en mars dernier, sur des thèmes de l'éducation, de la laïcité, ou de la maîtrise de la langue française.

Un petit tour en banlieue. 10 ans après la mort de Zyed et Bouna, Manuel Valls et une quinzaine de ministres se déplacent ce lundi aux Mureaux à un comité interministériel qui devrait valider des mesures en faveur de la mixité sociale. Selon plusieurs sources, "le Premier ministre devrait confirmer le durcissement de la politique à l'encontre des communes qui ne respectent pas le quota de 20% à 25% de logements sociaux imposé par la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU)".

L'Etat souhaite reprendre la main dans ce dossier etr "obliger" les communes à signer d'ici la fin de l'année un "contrat de mixité sociale ". "Il y aura des dispositions pour les communes qui assument leur refus de la mixité sociale" a expliqué un porte- parole du gouvernement.  Ce deuxième comité interministériel fera aussi le point sur la soixantaine de mesures lancées lors du premier rendez-vous du genre, en mars dernier, sur des thèmes aussi divers que l'éducation à la laïcité, la maîtrise de la langue française, l'aide aux associations ou le contrat "starter", qui permet aux employeurs d'Ile-de-France de bénéficier d'une aide portée à 45% du Smic pour l'embauche de jeunes en parcours vers l'emploi.

"La volonté du Premier ministre, c'est d'entrer dans un dialogue qui est la première marque de considération des quartiers", explique-t-on à Matignon. Aux Mureaux, Manuel Valls visitera aussi un commissariat.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !