Canicule : alerte à la pollution atmosphérique à l'ozone à Paris et dans plusieurs régions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Tour Eiffel
Tour Eiffel
©Thomas SAMSON / AFP

Environnement

Canicule : alerte à la pollution atmosphérique à l'ozone à Paris et dans plusieurs régions

Une forte concentration d’ozone dans l’air est attendue en région parisienne et dans l’Est de la France

Les températures caniculaires vont s’accompagner d’épisodes de pollution atmosphérique dans plusieurs régions, ont prévenu les différents organismes chargés de surveiller la qualité de l’air indique TF1.

Si la région Provence-Alpes Côte d’Azur est concernée dès ce jeudi, avec plus de 35°C à l'ombre, l’Île-de-France et l’Auvergne-Rhône Alpes seront en alerte vendredi 17 et samedi 18 juin. Dans ces trois régions, l’ozone est le principal responsable de cet épisode. 

Ce polluant secondaire est formé par la réunion de plusieurs polluants, comme les oxydes d’azote et les hydrocarbures sous l’effet de "rayonnement ultra-violet solaire et d'une température élevée", d’après Atmo France. Il est par ailleurs nocif puisqu’il peut provoquer des toux, des problèmes respiratoires, ou bien l’irritation des yeux ajoute TF1.

Dans la région Sud, la préfecture a relevé au niveau 1 l’alerte dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, en raison d’un dépassement des niveaux d’ozone de 180 microgrammes par m3. "Des mesures d'urgence visant à réduire les émissions de polluants sont mises en place sur ces deux départements", a commenté la préfecture dans un communiqué.

Ce polluant secondaire est formé par la réunion de plusieurs polluants, comme les oxydes d’azote et les hydrocarbures sous l’effet de "rayonnement ultra-violet solaire et d'une température élevée", d’après Atmo France. Il est par ailleurs nocif puisqu’il peut provoquer des toux, des problèmes respiratoires, ou bien l’irritation des yeux.

En raison de cet épisode de pollution, la Ville de Paris a annoncé la gratuité du stationnement résidentiel le vendredi 17 juin et le samedi 18 juin. En outre, le préfet de police appelle les habitants à "recourir le plus possible au télétravail", "privilégier les transports en commun" et le covoiturage.

Etrangement la circulation alternée n'a pas été annoncée.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !