Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Canal de Suez : le porte-conteneurs Ever Given, qui bloquait la circulation, a été remis à flot, permettant une reprise du trafic maritime.
©AFP

Opération titanesque

Canal de Suez : le porte-conteneurs Ever Given, qui bloquait la circulation, a été remis à flot, permettant une reprise du trafic maritime

L'Autorité du canal a annoncé que le porte-conteneurs, bloqué depuis près d'une semaine, pouvait enfin reprendre sa route, après plusieurs jours d'intervention.

Le trafic maritime va enfin pouvoir reprendre dans le canal de Suez. Le porte-conteneurs Ever Given a été remis à flot ce lundi 29 mars, selon l'Autorité du canal de Suez (SCA) et d'après des informations du Monde. La navigation va pouvoir reprendre immédiatement après « le rétablissement complet de la direction du navire » et son « acheminement vers la zone d'attente de Bitter Lakes pour inspection technique ».

Le navire est resté coincé en travers de la voie maritime pendant près d'une semaine, réduisant fortement le commerce mondial.

Le bateau avait été remis à 80% dans la « bonne direction » au cours de la matinée. Les hautes eaux du début d’après-midi ont permis finalement d’en dégager la deuxième partie.

Selon des informations de France Info, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi s'est félicité de l'opération. Il s’est exprimé sur Twitter :

« Aujourd'hui, les Egyptiens ont réussi à mettre fin à la crise du navire qui s'est échoué dans le canal de Suez, malgré l'énorme complexité technique qui a entouré ce processus ».

Le trafic devrait reprendre avant la fin de semaine. Le trafic maritime, soit plus de 400 navires en attente de pouvoir passer le canal de Suez, mettra « trois jours et demi environ » à s'écouler après la fin de l'incident, selon le chef de l'Autorité du canal sur la chaîne de télévision Sadaa al-Balad.

Le canal de Suez est l’une des voies d’eau les plus fréquentées au monde. Large d’environ 300 mètres et long de 190 kilomètres, il voit passer environ 10% du commerce maritime international.

Parmi les 400 navires bloqués ces derniers jours, onze bateaux partis de Roumanie transportaient 130.000 moutons. La valeur totale des biens bloqués ou devant emprunter une autre oscillait entre 3 et 9,6 milliards de dollars, selon les estimations. D'après l’assureur Allianz, chaque jour de blocage pouvait coûter entre 6 milliards et 10 milliards de dollars au commerce mondial.

Le Monde - France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !