Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Coup de balai

Ça déménage à l'UMP

Rupture. L'un des mots qui a participé à la réussite de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 est aussi celui qui qualifie aujourd'hui la nature du changement à la tête de l'UMP.
Le nouveau Secrétaire général du parti, Jean-François Copé, n'a pas mis une semaine pour imposer sa différence vis-à-vis de son prédécesseur Xavier Bertrand. Lors d'une réunion publique hier soir à Cabourg, le nouveau patron de l'UMP a affirmé sa volonté de rénovation en multipliant les piques contre le nouveau ministre du Travail.

Premier changement notable: le point presse ne se tiendra plus rue de la Boétie chaque lundi, mais à l'Assemblée Nationale chaque mercredi - jour du Conseil des ministres. Jean-François Copé prendra d'ailleurs lui-même la parole à cette occasion. Le fonctionnement de l'UMP est également revu: exit les frais superflus, les déplacements multiples du Secrétaire général et les débats trop préparés en avance. Jean-François Copé indique enfin qu'il n'y aura plus d'objectifs chiffrés du nombre d'adhérents. Il préfère se focaliser sur "la dynamique plutôt que sur la logique arythmétique".

Lu sur Le Parisien
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.