Après le jugement prononcé contre Nicolas Sarkozy, les Républicains parlent d'un "acharnement judiciaire" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy
©France 2

Justice

Après le jugement prononcé contre Nicolas Sarkozy, les Républicains parlent d'un "acharnement judiciaire"

Pour Christian Jacob la sévérité de la peine retenue est absolument disproportionnée et il critique les méthodes du Parquet National Financier (PNF)

Face à la lourde condamnation qui frappe Nicolas Sarkozy, Christian Jacob, le président des Républicains, apporte son "Soutien indéfectible à Nicolas Sarkozy" et dénonce "La sévérité de la peine retenue est absolument disproportionnée et révélatrice de l’acharnement judiciaire d’une institution déjà très contestée. Toute la lumière devra être faite sur les méthodes et l’indépendance du PNF."

Le vice-président des Républicains, Gilles Platret, cité par le Figaro, dit ne pas remettre en cause la décision de la justice, mais exprime «le sentiment que ce dossier a été instruit avec une sévérité totalement hors du commun».

Le président (ex-LR) des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, lui, souhaite pour Sarkozy que «toutes les voies de recours (soient) utilisées pour qu'il puisse laver son honneur et que toute la vérité soit faite»

Et Nicolas Sarkozy a même reçu le soutien de son ancien porte-parole de campagne, Gérald Darmanin, aujourd'hui ministre de l'Intérieur.

Le Monde écrit : "Après la condamnation de Nicolas Sarkozy, une droite stupéfaite soutient l’ancien président. La plupart des responsables LR ont évité les attaques trop frontales contre la justice. Mais, à un an de la présidentielle, c’est la désillusion pour ceux qui rêvaient d’un retour."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !