Appel de 500 médecins de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille : "Vaccinez-vous" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Vaccination
Vaccination
©Jeff J Mitchell / POOL / AFP

Covid-19

Appel de 500 médecins de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille : "Vaccinez-vous"

La situation sanitaire et hospitalière continue à se dégrader dans la région

Pour les soignants de tous les hôpitaux de Paca, ce début d'année 2022 ressemble à un désespérant retour en arrière. Une année 2020-2, submergée par une vague épidémique aussi suffocante que la toute première. A la différence que cette fois, il manque encore plus de personnel dans les services, et qu'on ne peut pas compter sur les effets d'un confinement écrit le quotidien La Provence.

Dans une tribune publiée dans ce même quotidien, plus de cinq cents médecins de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille appellent à la vaccination face à une situation qui devient dramatique :

"Aujourd'hui, la situation sanitaire s'aggrave. Les services de réanimation de notre région accueillent déjà plus de 500 malades du Covid et dans quelques jours, nos réanimations seront pleines.
Ce mois de décembre, nous avons déjà transféré des malades à Saint-Malo, Vannes, Paris et Metz imposant à ces patients et leurs familles un éloignement pénible et ajoutant à leur détresse.
Dans les réanimations, les malades du Covid que nous soignons ne sont pas vaccinés dans près de 90 % des cas. Ces femmes et ces hommes nous disent avoir attendu, avoir peur des vaccins, ne pas croire la télé, ne plus croire les experts et écouter des réseaux sociaux qui les inquiètent."

"Certains regrettent mais c'est désormais trop tard pour se faire vacciner car ils sont gravement atteints.
Et pourtant… c'est simple : le vaccin n'empêche pas d'être malade ni de transmettre le Covid. Mais il évite les formes graves. Pour accueillir les malades du Covid non vaccinés qui affluent actuellement, nous avons du arrêter presque toute la chirurgie qui n'était pas urgente."

"Nous formulons un seul vœu pour 2022 : faites-nous confiance ! Aidez-nous ! Aidez-vous ! Aidez Marseille ! Vaccinez-vous !" lancent ces médecins en conclusion.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !