Afghanistan : conseil de défense ce matin, début de l'évacuation des Français aujourd'hui, Emmanuel Macron parlera ce soir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Florence Parly
Florence Parly
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Evacuation

Afghanistan : conseil de défense ce matin, début de l'évacuation des Français aujourd'hui, Emmanuel Macron parlera ce soir

Il reste encore plusieurs dizaines de ressortissants français dont des salariés d'ONG et d'associations

La France a annoncé le déploiement de renforts militaires aux Émirats arabes unis pour faciliter l'évacuation de ses ressortissants, dont l'Élysée a fait de leur sécurité une «priorité absolue». Emmanuel Macron, qui suit «la situation heure par heure», doit présider lundi à midi en visioconférence un Conseil de défense. Il s'exprimera ensuite à 20 heures note France Info.

La France "procéder notamment à l'évacuation de l'ensemble de nos compatriotes qui se trouveraient encore dans le pays" indique un communiqué du Quai d'Orsay.

«Le dispositif comprenant des éléments de protection, de transit aérien, d'accueil, de soutien médical et de commandement et de coordination effectuera des norias entre Abou Dabi et l'aéroport de Kaboul» a précisé le ministère des Armées.

"Il reste encore plusieurs dizaines de ressortissants français et notamment le personnel diplomatique qui assuraient la délivrance des visas, mais aussi des salariés d'ONG et d'associations" a indiqué Florence Parly sur France Info.

"Nous faisons tout pour pouvoir faciliter l'arrivée en France de ceux qui ont la volonté et la capacité de rejoindre l'aéroport de Kaboul" a ajouté Florence Parly expliquant "Les passagers évacués seront accueillis et hébergés par les Forces françaises stationnées aux Émirats arabes unis. Je salue l’engagement des personnels mobilisés pour cette opération Apagan."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !