24% des Français vivent dans un désert médical | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Médecin
Médecin
©Flick/Alex E. Proimos

Médecine

24% des Français vivent dans un désert médical

La situation devrait continuer à empirer car il faut a minima neuf ans d’études pour devenir généraliste

Sans médecin traitant, sans spécialiste à proximité… Des millions de Français sont concernés par la désertification médicale souligne Libération qui fait sa Une sur ce sujet.

D’après les données des agences régionales de santé, les deux tiers des Français vivent dans une zone où la densité de médecins généralistes est très insuffisante.

Un quart de la population vit même dans une zone dite d’intervention prioritaire, où la faiblesse du nombre de soignants atteint un niveau critique.

Géographiquement, c’est en Ile-de-France, et notamment dans certaines communes de la grande couronne que le nombre de généralistes par habitant est le plus faible, tandis que la Normandie et les Hauts-de-France ont pour leur part une faible densité de spécialistes ajoute Libération.

Cette pénurie de médecins en France est due à des années de réduction du nombre d’étudiants admis à pratiquer des études de médecine. Le numerus claususa été drastiquement réduit au cours des années 80. Il a été peu à peu relevé à partir de 2000, mais trop lentement pour juguler le nombre de départs en retraite : il faut a minima neuf ans d’études pour devenir généraliste précise Libération.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !