Vous avez aimé les manipulations russes sur les écologistes et le nucléaire ? Vous allez adorer celles de la Chine sur les terres rares | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Des étudiants agitent des drapeaux de la Chine et du Parti communiste chinois avant des célébrations à Pékin, pour marquer le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois. 1er juillet 2021
Des étudiants agitent des drapeaux de la Chine et du Parti communiste chinois avant des célébrations à Pékin, pour marquer le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois. 1er juillet 2021
©WANG ZHAO / AFP

Ingérence étrangère

Vous avez aimé les manipulations russes sur les écologistes et le nucléaire ? Vous allez adorer celles de la Chine sur les terres rares

Il a été établi que la Russie avait financé un certain nombre d’organisations écologistes anti nucléaire afin d’accroître la dépendance européenne aux énergies fossiles russes, notamment en Allemagne. Le succès de la manipulation n’a pas échappé à Pékin.

Drieu Godefridi

Drieu Godefridi est juriste (facultés Saint-Louis-Université de Louvain), philosophe (facultés Saint-Louis-Université de Louvain) et docteur en théorie du droit (Paris IV-Sorbonne).

 
Voir la bio »

Atlantico : Que savons-nous de la manière dont la Russie a financé un certain nombre d’organisations écologistes anti-nucléaire pour renforcer la dépendance européenne aux énergies fossiles russes ?

Drieu Godefridi : Le financement d’organisations écologistes occidentales par le gouvernement de la Russie est allégué par des sources aussi bien informées que le Secrétaire général de l’OTAN, et n’a jamais été contesté, par exemple en justice, par les organisations écologistes concernées. Il est évidemment regrettable que les éléments matériels à l’appui de ces allégations n’aient été publiés ni par l’OTAN, ni par les agences de renseignement nationales qui en sont la source. Au vu de la guerre en Ukraine et l’antagonisation de la Russie, il y a fort à parier que ce n’est plus qu’une question de temps. Le travail de sape du gouvernement de la Russie a porté sur deux dossiers : le renoncement au nucléaire, et l’interdiction du gaz de schiste. Soit les deux premières revendications des organisations écologistes depuis 20 ans.

Dans quelle mesure les Chinois ont-ils tenté de faire la même chose en Amérique du Nord afin de garder leur dominance sur le marché des terres rares ? Quelle a été leur stratégie ?

Le régime totalitaire chinois met à profit l’ouverture de l’information en Occident pour avancer ses intérêts. Constatant l’incroyable fécondité de l’alliance objective entre les organisations écologistes et le gouvernement de la Russie, les agences gouvernementales chinoises ont entrepris de reproduire la combinaison dans le domaine des terres rares. Le mécanisme est identique : il s’agit de présenter comme exigence écologiste — la non-exploitation des terres rares en Occident — ce qui n’est, en réalité, que le service des intérêts économiques et géopolitiques de la Chine. De même que l’Europe doit acheter à la Russie l'énergie qu’elle s’interdit de produire; l’Occident doit et devra acheter à la Chine les terres rares qu’elle n’exploite pas en ’site propre’. 

Sommes-nous moins vigilants à l’ingérence étrangère lorsqu’elle agit sous des dehors "vertueux” ?

La méthode d’infiltration-désinformation n’est pas neuve; elle était chère à l’URSS qui, déjà, mettait à profit l’ouverture de l’information en Occident. Ce qui a donné à cette manipulation, en réalité assez ‘basique’, une nouvelle actualité, et d’incroyables succès, est le surgissement et la prospérité en Occident de l’idéologie et du mouvement écologistes. Anti-scientifique, volontiers irrationnelle, l’idéologie écologiste contemporaine se fonde sur des textes et auteurs souvent haineux (tels l’Américain Paul R. Ehrlich et l’Allemand Hans Jonas, partisan de la ‘dictature écologiste bienveillante’). À maints égards, l’idéologie écologiste s’offre comme une émotion, un cri, davantage qu’une théorie construite (alors que le marxisme était puissamment charpenté). Ce type de passion et d’émotion est infiniment plus aisé à asservir par des intérêts étrangers, fussent-ils totalitaires, que des doctrines plus exigeantes sur le plan rationnel. Par exemple, la haine des écologistes pour l’énergie nucléaire, est si forte, qu’ils sont prêts à détruire des économies entières pour l’assouvir — ce dont l’Allemagne prend malheureusement le chemin.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !