Les hommes de Neandertal ont-ils disparu parce que les hommes les ont mangés ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les hypothèses pour expliquer la disparition de l'homme de Neandertal s'accumulent.
Les hypothèses pour expliquer la disparition de l'homme de Neandertal s'accumulent.
©Reuters

Mystère mystère

Les hommes de Neandertal ont-ils disparu parce que les hommes les ont mangés ?

Les hypothèses pour expliquer la disparition de l'homme de Neandertal sont nombreuses. Entre le changement climatique, une guerre avec les hommes de Cro-Magnon ou encore l'inhabilité à s'adapter, les scientifiques hésitent encore.

Voyage dans le passé, il y a 42 000 ans. L'Europe est alors peuplée exclusivement d'hommes de Neandertal. Quelques dizaines de milliers d'années plus tard, ils sont pourtant introuvables. Ne restent que les hommes dits "modernes", également appelés hommes de Cro-Magnon. Que s'est-il passé ? Qu'est-il arrivé aux hommes de Neandertal ? C'est la question à laquelle les scientifiques tentent de répondre depuis maintenant des dizaines d'années. Et d'hypothèses en hypothèses, le mystère s'éclaircit, petit à petit.

Au début du mois d'avril, une étude menée par l'Université d'Oviedo en Espagne révèle que les restes de Néandertaliens découverts en 1994 dans la grotte d'El Sidron dans les Asturies au nord-ouest de l'Espagne daterait en fait d'il y a 40 000 ans, la marge d'erreur ayant été réduite à seulement 3 200 années. Une date cruciale puisque c'est à peu près à cette époque qu'ont disparu les hommes de Neandertal, à peu près en même temps que l'arrivée de l'homme moderne, notre ancêtre.

Si cette grotte occupe autant les scientifiques, c'est donc qu'elle constitue un véritable trésor sur l'histoire des hommes de Neandertal. En effet, les archéologues ont mis au jour les restes d'au moins douze individus, qui auraient tous souffert de manque de nourriture : trois hommes, trois adolescents, trois femmes et trois enfants. Si les chercheurs ont réussi à partiellement séquencé de l'ADN de trois de ces Néandertaliens trouvés montrant qu'ils possédaient déjà le gène du langage des humains actuels, ils ont également remarqué que les os avaient des marques dentelées. Ainsi, les fractures relevées sur les os de ces hommes Neandertal ont été faites par d'autres hommes qui s'en sont pris au cerveau et aux longs os pour la moelle. D'autres marques réalisées par des outils en pierre par les os indiquent par ailleurs que les individus trouvés ont été cannibalisés. Et certains scientifiques de conclure que les hommes de Neandertal ont disparu parce qu'ils ont été mangé par les hommes "modernes"…

Mais cette théorie est dénoncée comme invraisemblable par beaucoup. Plus récemment, des chercheurs ont mis en avant l'incapacité des hommes de Neandertal à chasser aussi bien que les hommes de Cro-Magnon. Le chercheur John Fa et son équipe du Durrel Wildlife Conservation Trust à Jersey ont en effet  découvert après avoir fouillé des sites archéologiques du sud de la France et d'Espagne que les hommes de Neandertal et ceux de Cro-Magnon, qui ont cohabité plusieurs années, chassaient de gros gibiers.

Mais les petits gibiers, comme le lapin, ont pris le pas sur les gros. Et les chercheurs de trouver un lien entre l'augmentation de petits gibiers et la disparition des hommes de Neandertal il y a près de 25 000 ans. Et si les hommes de Neandertal n'auraient pas été capables d'attraper ce type de gibiers, ne pouvant alors plus se nourrir ? The New Scientist indique qu'au contraire les hommes de Cro-Magnon se seraient mieux adaptés et auraient réussi à piéger les animaux à l'aide du feu ou encore de chiens. Cette hypothèse ne convainc pas tout le monde loin de là… Nombreux sont les chercheurs qui rappellent en effet que l'homme de Neandertal avait domestiqué le feu depuis longtemps, mais arrivait également à façonner des outils et quelques armes. S'il n'est probablement pas aussi "débrouillard" que notre ancêtre l'homme de Cro-Magnon, il n'est pas aussi sauvage que beaucoup l'ont pensé.

Parmi les autres hypothèses, les chercheurs avancent les maladies qu'auraient apporté les hommes de Cro-Magnon ou encore le changement de climat. La disparition des hommes de Neandertal coïncide en effet avec le début d'une époque glaciaire. Si les scientifiques ont pensé un temps que l'homme de Neandertal n'avait probablement pas pu s'adapter aussi bien que l'homme de Cro-Magnon, ils sont revenus sur cette idée. L'homme de Neandertal aurait en effet pu survivre au nord de l'Ebre en Espagne si les hommes de Cro-Magnon ne s'y étaient pas installés. Mais la trouvaille d'une mandibule d'enfant néandertalien et de Cro-Magnon sur le site des Rois en Charente indiquerait que les deux espèces ont cohabité.

Le mystère sur la disparition de l'homme de Neandertal reste donc complet même si de plus en plus de scientifiques estiment que les premiers hommes modernes auraient pu en effet provoquer leur disparition. Mais selon l'anthropologue britannique Chris Stringer, peut-être qu'il ne s'agit en fait que d'un problème dans l'équation. Selon  lui, il ne faudrait pas nécessairement chercher à savoir pourquoi l'homme de Neandertal a disparu de la surface de la Terre, mais plutôt pourquoi l'homme de Neandertal a disparu en Mongolie, en Israël, en Italie, à Gibraltar et ainsi de suite. "La réponse pourrait en effet être différente selon l'endroit parce que c'est probablement arrivé à des époques différentes" a-t-il expliqué au magazine National Geographic. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !