Laurent Wauquiez en De Gaulle auvergnat ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Laurent Wauquiez a annoncé qu’il renonçait à briguer la présidence des Républicains.
Laurent Wauquiez a annoncé qu’il renonçait à briguer la présidence des Républicains.
©Alain JOCARD / AFP

Après l’appel du 18 juin, l’appel du 17 juillet

Laurent Wauquiez en De Gaulle auvergnat ?

Il en a en tout cas l'ambition. Et peut-être même les capacités.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Laurent Wauquiez a perdu une bataille - celle des Européennes - mais il n’a pas perdu la guerre. Alors que de partout souffle le vent de la capitulation et de la soumission, il résiste avec seulement quelques fidèles pour le moment. 

Il vient d’annoncer qu’il renonçait à briguer la présidence des Républicains. Pourquoi s’embarquerait-il dans un canot de sauvetage qui prend l’eau de toutes parts ? 

De sa région Auvergne, il s’est dressé contre l’adversité. Et ses déclarations martiales résonnent comme un glorieux hymne guerrier. “Je ne veux pas sauver les Républicains, je veux sauver la France”, a-t-il dit. Et sûr de lui-même, dominateur et téméraire, il a appelé “au sursaut”. En passant, il a exprimé son aversion “pour les petites phrases et les jeux politiciens”. Ce qui n’est guère aimable pour ses copains LR…

Laurent Wauquiez, tel Astérix, a une potion magique. Elle est faite de potée auvergnate abondamment arrosée de vin du Châlus (un excellent cru local). Ainsi, porté sur un bouclier, il va mobiliser les Arvernes. Mais Laurent Wauquiez voit plus grand. Il se rendra certainement à Bibracte et là sur les flancs du mont Beuvray, il réunira toutes les tribus gauloises. Astérix viendra d'Armorique pour le rejoindre et se mettra sous ses ordres. Astérix était breton mais le président de la région Auvergne peut s’inspirer d’un exemple régional : Vercingétorix . 

On sait toutefois qu'il y a eu Alésia. Mais l’histoire ne se répète pas forcément. On verra bien en 2027…

À Lire Aussi

Les jours de Caroline Cayeux au gouvernement sont-ils comptés ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !