La nouvelle vie de Marlène Schiappa | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Tribunes
La nouvelle vie de Marlène Schiappa
©LIONEL BONAVENTURE / AFP

A star is born …

La nouvelle vie de Marlène Schiappa

Elle a été remerciée. Mais on peut compter sur elle pour ne pas oublier celui qui l’a remerciée

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Pendant cinq ans, elle a défendu Macron bec et ongles. Les Premiers ministres passaient : Edouard Philippe, Jean Castex. Et elle était toujours là.

Vigoureuse et mordante, elle était dévouée au président de la République. Chargée de l’égalité femmes - hommes puis de la citoyenneté, elle montait tous les jours au front. Infatigable Marlène Schiappa !

Elle avait fait don de sa personne à Macron et lui fournissait un rempart. Plus fidèle qu’elle, il n’y avait pas. Elle prenait des coups et savait les rendre.

Puis, patatras, elle a été évincée du gouvernement. Tant qu’elle y était, on se moquait d’elle parfois injustement et ici même. Ce temps est révolu. Il faut lui rendre justice. Elle a souvent été ferme sur la laïcité. Il lui est arrivé de dire ce qu’il fallait sur le voile même si c’était de façon feutrée.

Demeure l’ahurissante ingratitude de Macron. Mais il y aura une suite. On prête à Marlène Schiappa l’intention d’animer une émission sur C8. Comme elle a du bagout, elle sera, à n'en pas douter,  excellente. Et comme elle est rancunière, peut-être dira-t-elle du mal de Macron. Et alors nous serons heureux de dire du bien d’elle...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !