Et Bill Gates partit en guerre sur Twitter contre l'animal le plus meurtrier pour l'homme... (mais savez-vous lequel ?) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le moustique est responsable de la mort de 725 000 personnes par an
Le moustique est responsable de la mort de 725 000 personnes par an
©Reuters

Sale bête !

Et Bill Gates partit en guerre sur Twitter contre l'animal le plus meurtrier pour l'homme... (mais savez-vous lequel ?)

Selon des données publiées par le milliardaire américain, le moustique est responsable chaque année de la mort de 725 000 personnes.

Quel est le plus grand prédateur de l’homme ? Le requin ? Un fauve ? Le crocodile ? Non, l’animal qui tue le plus d’humains est… le moustique. Si on en croit une infographie publiée par Bill Gates sur son site. L’homme d’affaires reprend ainsi une étude destinée à montrer la dangerosité du paludisme, maladie que Bill et Melinda Gates tentent d’éradiquer par le biais de leur fondation, est très largement répandue par les piqûres de moustiques. Selon les données publiées par l’entrepreneur américain, le moustique est responsable chaque année, en moyenne, de la mort de 725 000 personnes.

Répartis sur tous les continents, sauf l’Antarctique, les moustiques sont porteurs de maladies mortelles et très contagieuses, le paludisme donc (qui tue plus de 600 000 personnes par an), mais aussi la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune. A cause des pathologies qu'ils transmettent, les moustiques handicaperaient quelque 200 millions de personnes par an. Toutefois, si la plupart des infections transmises par les moustiques ne sont pas nécessairement mortelles, elles affaiblissent les personnes malades. A tel point que Bill Gates estime qu’elles entraîneraient des milliards de dollars de perte en productivité.

Le co-fondateur de Microsoft a donc décidé d’organiser une "semaine du moustique" afin d’informer les populations du danger que représente cet insecte. Dans la note publiée sur son site, le milliardaire explique qu’il "existe plus de 2 500 espèces de moustiques différentes dans le monde et que pendant leur période de reproduction ils sont plus nombreux que tous les autres animaux présents sur Terre, à l’exception des termites et des fourmis". Bill Gates ajoute que "les moustiques ont été responsables de dizaines de milliers de morts pendant la construction du canal de Panama". Enfin, selon lui, ces insectes auraient un impact à grande échelle sur les mouvements de population : "le paludisme pousse les gens vers l'intérieur des terres, loin des côtes, où le climat est plus accueillant pour les moustiques".

Et l’homme d’affaires de justifier sa démarche : "Les requins tuent moins d'une douzaine de personnes par an aux Etats-Unis et ils ont une semaine qui leur est consacrée à la télévision chaque année. Les moustiques tuent 50 000 fois plus, mais aucun média ne fait de "semaine du moustique". 

Le classement complet :
1 - Le moustique, 725.000 morts
2 - L'homme, 475.000 morts
3 - Les serpents, 50.000 morts
4 - Les chiens, 25.000 morts
5 - La mouche tsé-tsé, 10.000 morts,
6 - Les réduves, 10.000 morts.
7 - Les escargots d'eau douce, 10.000 morts.
8 - Les vers ascaris, 2.500 morts,
9 - Les vers parasites plathelminthes, 2.000 morts
10 - Le crocodile, 1.000 morts
11 - L'hippopotame, 500 morts
12 - L'éléphant, 100 morts
13 - Le lion, 100 morts
14 - Le loup, 10 morts
15 - Le requin, 10 morts

Ci-dessous, une carte montrant, selon le Centers for Disease Control and Prevention, les pays où les cas de paludisme sont les plus nombreux :

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !