Comment sauver votre jardin des yoyos de la météo ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Loisirs
Comment sauver votre jardin des yoyos de la météo ?
Comment sauver votre jardin des yoyos de la météo ?
©JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Main verte

Comment sauver votre jardin des yoyos de la météo ?

Malgré les évolutions de températures et les changements de conditions climatiques en cette saison, il existe des solutions simples et des conseils pratiques pour protéger les plantes de son jardin.

Urban Paysage

Urban Paysage

Urban Paysage procède à l’entretien des espaces verts, parcs et jardins, taille saisonnière des arbustes. 

Voir la bio »

Atlantico : Cette semaine, le thermomètre a affiché plus de 25 degrés, mais dans quelques jours, nous allons tomber à une température minimale sous zéro. Pour protéger les plantes de son jardin, quelle stratégie devons-nous adopter ?

Urban Paysage : Malgré les pluies prévues la semaine prochaine, il faut arroser légèrement ses végétaux ce week-end, mais à partir de lundi il n’y aura plus besoin de les alimenter en eau. Il est important de les arroser en amont car elles vont quand même se dessécher et sur certain sols, nous allons avoir un petit stress hydrique. L’arrosage goutte à goutte peut être mis en place ce qui pourrait permettre d’avoir une alimentation en eau ciblée. Pour protéger contre ces yoyos de la météo, on peut mettre aussi, au pied, du paillage qui va limiter l’évaporation des eaux. On trouve du paillage végétal ou du paillage minéral en fonction des budgets et de la tendance du jardin.

Est-ce que les changements de températures actuels ont un impact réel sur la végétation des jardins ?

Avec le temps actuel et son redoux, nous assistons à une remontée végétale. La sève grimpe aux arbres, les bourgeons commencent à apparaître avec leurs premières feuilles et il y a mêmes quelques floraisons. Dans les semaines prochaines avec le retour des températures en dessous de zéro, certains végétaux comme les méditerranéens présents dans les jardins d’Ile-de-France vont avoir des brûlures. Dans le pire des cas, il peut y avoir pertes, surtout sur les lauriers-roses.

Si cela devait se poursuivre, à l’avenir devrions-nous planter des végétaux plus résistants aux variations de température ?

Le mieux est d’adapter son type de végétaux en fonction de la façon dont vous aller entretenir votre jardin. En réfléchissant bien à la fréquence dont vous allez vous en occuper ainsi que les sols sur lesquels vous allez planter. Aujourd’hui, il faut prendre des espèces qui résistent aux écarts de température, à la sécheresse avec un arrosage automatique. On peut s’orienter alors sur certaines vivaces et certaines graminées. La verveine de Buenos Aires a par exemple de belles floraisons violettes ou les sauges sont parfaites et résistent bien aux chocs hydriques.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !