Cet homme a inventé l'email, il y a plus de 40 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Ray Tomlinson a envoyé le premier courrier électronique de l'histoire, comprenant le symbole "@" en 1971.
Ray Tomlinson a envoyé le premier courrier électronique de l'histoire, comprenant le symbole "@" en 1971.
©Flickr

Culture Geek

Cet homme a inventé l'email, il y a plus de 40 ans

A la fin de l'année 1971, Ray Tomlinson créait un code informatique pour faciliter la communication avec ses collègues et envoyait ainsi le premier courrier électronique. A l'époque, il ne pensait pas qu'il s'agissait d'une révolution.

Il ne sait plus exactement à quelle date il l'a envoyé. Il ne se souvient pas non plus qui en était le destinataire, ni même ce qu'il contenait... Mais à la fin de l'année 1971, l'ingénieur américain Ray Tomlinson envoyait le premier courrier électronique de l'histoire, comprenant le symbole "@". La seule chose dont je me souvienne, c'est qu'il était entièrement rédigé en lettres capitales ", se rappelle seulement le chercheur. Sans le savoir, il révolutionnait les moyens de communications. Pourtant, l'email a connu des débuts plutôt discrets...

Diplômé du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) en 1965, ce jeune ingénieur travaille alors pour Bolt Beranek and Newman. Son entreprise avait un contrat avec le gouvernement américain pour développer l'Arpanet, l'ancêtre de notre Internet actuel. Il met alors au point deux programmes (soit des centaines voire des milliers de lignes de codes informatiques ! )

Le premier, SNDMSG (pour Send Message) permet à plusieurs personnes qui partagent le même ordinateur de s'y laisser des messages. Le second, CPYNET, permet de copier simultanément un fichier sur tous les ordinateurs d' Arpanet, qui relie à l'époque 15 machines. Il se met alors en tête d'associer les deux programmes pour échanger des messages d'un ordinateur à un autre.

Déjà le "@" dans les adresses

Deux cents lignes de code plus tard, les balbutiements du courrier électronique voient le jour. On ne l'appelle alors pas "email" mais "netmail" pour Network mail. Mais comment le "@" a-t-il donc fait son apparition dans les adresses ?

Ray Tomlinson choisit de séparer l'adresse en deux. D'un côté, le nom de l'utilisateur, de l'autre l'ordinateur sur lequel le message doit être envoyé. Ray cherche donc une séparation, jette un coup d'œil à son clavier et  le symbole "@" lui semble alors évident. Il ne pourra pas être confondu parmi les lettres du nom propre. Qui plus est, prononcé "at" en anglais soit "chez" ou "à", il désigne la destination et colle au sens que Ray veut lui donner.

La première adresse mail de l'histoire est née et elle est logiquement celle de ray : [email protected]  Suite à cette invention, une foule de programmes ont été créés pour compléter les fonctionnalités de cette révolution pour en arriver en 2012 aux boîtes de messagerie que nous connaissons aujourd'hui. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !