Aussi risqué que de porter des talons aiguilles : marcher à plat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Aussi risqué que de porter des talons aiguilles : marcher à plat
©

Pas bien dans ses baskets

Aussi risqué que de porter des talons aiguilles : marcher à plat

Si les consommateurs ont généralement conscience des problèmes que peut générer le port de très hauts talons, ils ignorent bien souvent s'exposer également à des pathologies à porter des chaussures trop plates.

Yann Vins

Yann Vins

Yann Vins est podologue dans le 11e arrondissement de Paris. 

Voir la bio »

Atlantico : Si les professionnels dénoncent fréquemment les risques que l'on court à porter des talons hauts, le port régulier de chaussures plates ne comporte-t-il pas lui aussi des dangers ?

Yann Vins : Bien sûr, il peut créer des problèmes mais pas particulièrement des dangers. Les problèmes causés par les ports de chaussures plates sont les mêmes que ceux qu'entraine le port répété de talons hauts. La première conséquence est bien évidemment la mal position du corps. La marche étant une suite de chutes rattrapées, comme la course, dans laquelle les petits orteils servent à gérer équilibre. C'est eux qui récupèrent le poids du corps. Ainsi, lorsque les chaussures portées sont trop plates, les petits orteils n'ont plus de contact avec le sol, et les talons trop hauts posent le même problème.  

Quelles sont exactement les pathologies que le port de chaussures plates peut causer ? 

Des chaussures trop plates peuvent à l'origine de l'augmentation du valgus arrière du pied, c'est-à-dire l'arrière de la cheville. Cela peut aussi entrainer la déformation des orteils en griffe, les hallux valgus, autrement appelés oignons, les apparitions de cors, toutes ces pathologies étant liées à une mauvaise position des orteils. Les chaussures trop plates peuvent également provoquer des douleurs au niveau du bassin ou encore dans le cou.

Quelle est la hauteur idéale pour un talon de chaussure ?

Je conseille généralement un talon de trois centimètres. Le gros souci n'est pas de porter des talons, le problème est en fait d'alterner entre des talons très hauts et des chaussures plates. Car avec un talon haut, les genoux sont pliés alors qu'une chaussure plate requiert l'hyper-extension des ligaments du  genou. Pour le corps, c'est cette alternance qui crée des pathologies. Si l'on peut se permettre d'alterner entre des talons de 5 à 6 cm et des chaussures plates, passer de 10 cm à du plat est à proscrire.  Pour ce qui est des chaussures compensées, je n'ai pas d'avis particulier mais je dirais que c'est la hauteur du talon qui compte et pas la hauteur de la semelle, angulation que prend la cheville sur la chaussure.

Quels doivent être les critères lorsque l'on choisit de porter des chaussures plates ? A quelle fréquence conseillez-vous d'en porter ?

Quoiqu'il en soit, je préfère encore que mes patients mettent des chaussures plates car sur les talons hauts, la déformation est plus rapide.

La qualité de la chaussure, il faut être bien dedans. Il faut qu'elles soient suffisamment larges, suffisamment grandes pour que le pied soit bien. La tige, c'est-à-dire la partie de la chaussure qui englobe le talon, doit être assez rigide pour maintenir le corps dans l'axe. D'une manière générale, il faut que l'axe du corps soit légèrement en avant pour permettre l'appui sur les petits orteils.

Comment prévenir et traiter les pathologies une fois qu'elles sont là ?

Les pathologies se traitent avec des semelles orthopédiques mais on peut aussi les prévenir avec des semelles.  Les activités comme la gymnastique ou encore le yoga font également office de prévention car elles font travailler l'appui sur les orteils. Et lorsqu'on ne peut plus entrer dans une paire de chaussures, reste la chirurgie. Il faut s'inquiéter lors des premières inflammations du gros orteil. Cela commence toujours par le gros orteil car la propulsion se fait sur les gros orteils. Il doit faire le mouvement de déroulé du pas. 

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Voilà les risques que vous prenez à porter des talons hautsTalons or not talons : le dilemme des femmes au bureau Non, ça n’est pas une impression, les ongles de pieds poussent vraiment moins vite que ceux des mains (mais personne ne sait pourquoi)Des hommes en talons aiguilles défient Beyonce sur Youtube

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !