Une étoile est en train d'engloutir une planète tellurique sous les yeux de la Nasa | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Vue d'artiste de la destruction de la planète.
Vue d'artiste de la destruction de la planète.
©NASA/M.GARLICK

Ciel !

Une étoile est en train d'engloutir une planète tellurique sous les yeux de la Nasa

Pour la première fois, le télescope Kepler a observé la fin d'un système solaire. Cela permet aux astronomes de mieux comprendre ce qui attend le notre.... dans cinq milliards d'années.

"C'est quelque chose qu'aucun humain n'a jamais observé auparavant. Nous assistons à la destruction d'un système solaire". Andrew Vanderburg, du Havard-Smithsonian Center for Astrophysics, est particulièrement enthousiaste. Et on le comprend : le télescope Kepler a découvert qu'une planète tellurique (semblable à la Terre) située à 570 années lumières de nous, dans la constellation de la Vierge, elle en train d'être aspirée vers son étoile.

Dans ce rapprochement, la planète se désintègre sous la puissante force gravitationnelle de son étoile, baptisée WD 1145+017. Il s'agit d'une naine blanche, une étoile en fin de vie. Une naine blanche possède typiquement une masse comparable à celle du Soleil pour un volume similaire à celui de la Terre. Sa densité est ainsi plusieurs dizaines de milliers de fois plus élevée que celle des matériaux observés sur Terre.

Les scientifiques ont observé que toutes les quatre heures et demie à cinq heures, des morceaux de la planète se détachaient et étaient projetés à plus de 836.000 km en orbite de l'étoile, soit un peu plus de deux fois la distance Terre-Lune. A chaque arrachement, la luminosité de l'étoile baisse de 40%.

Les astronomes du centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian ont précisé dans leur communiqué qu'il s'agit du tout premier corps planétaire découvert en orbite autour d'une naine blanche.

"Nous pouvons voir comment notre propre système solaire pourrait se désassembler dans le futur", ajoute Andrew Vanderburg. 

Selon les estimations, notre Soleil deviendra une étoile géante rouge dans 5,4 milliards d'années, après avoir consommé tout l'hydrogène de son noyau. Son volume commencera à augmenter, jusqu'à ce qu'il engloutisse la Terre. Finalement,  l'étoile se détruira elle-même de l'intérieur. À la fin, il n'en restera plus qu'un cœur très dense et extrêmement chaud : une naine blanche. 

Lu sur Techno-Science

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !