Le Grand Canyon s'est formé il y a 5 à 6 millions d'années, soit plus tard que supposé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Le Grand Canyon est plus jeune qu'on ne le pensait
Le Grand Canyon est plus jeune qu'on ne le pensait
©Reuters/Charles Platiau

Un ancêtre pas si âgé

Le Grand Canyon s'est formé il y a 5 à 6 millions d'années, soit plus tard que supposé

Selon une nouvelle étude, le fleuve Colorado s'est intégré dans le paysage en creusant les deux extrémités du Grand Canyon.

Depuis plus d'un siècle, le débat fait rage. De quand date la formation du célèbre Grand Canyon dans le Colorado ? Les scientifiques ont multiplié les recherches pour établir définitivement son âge. Certains estiment qu'il est beaucoup plus ancien qu'on ne le pense (jusqu'à 70 millions d'années) et d'autres qu'il est extrêmement jeune à l'échelle géologique (5 à 6 millions d'années seulement). Une récente étude, relayée par le Daily Mail, apporte un nouvel élément de réponse. Elle réfute les deux théories précédentes en faisant valoir que le Grand Canyon a en réalité commencé à se former voici au moins 50 millions d'années. Toutefois, il n'a achevé sa formation définitive que beaucoup plus récemment.

En clair selon ces nouvelles recherches, publiées dimanche dans la revue Nature Geoscience, la formation du Grand Canyon se divise en plusieurs étapes. Une gorge située au milieu du Grand Canyon, appelée segment "Hurricane", est particulièrement "âgée". Elle aurait été taillée dans la roche il y a 50 ou 70 millions d'années par une rivière aujourd'hui disparue. Creusé par une autre rivière, un segment voisin ("Eastern Grand Canyon") aurait quant à lui un âge "intermédiaire" compris entre 15 et 25 millions d'années. Enfin, il y a 5 à 6 millions d'années, le fleuve Colorado s'est intégré dans le paysage en creusant les deux extrémités du Grand Canyon ("Marble Canyon" à l'est et "Westernmost Grand Canyon" à l'ouest). Selon les chercheurs, les gorges n'ont fait depuis que s'élargir sous l'effet de l'érosion, se creusant de 100 à 200 mètres par million d'années pour finir par être interconnectées et aboutir au Grand Canyon tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Cette théorie est avancée par Karl Karlstrom de l'Université du Nouveau Mexique à Albuquerque. Pour arriver à de telles conclusions, il a pris en compte toutes les données géologiques et la "thermochronologie" de l'ensemble du site. Pour information, cette technique permet de reconstituer l'évolution des températures d'un certain type de roche et pour dater le moment de sa remontée à la surface sous l'action de la rivière qui a érodé le sol et formé le canyon.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !