La carte qui montre comment un tsunami en Méditerranée menacerait la vie de 130 millions de personnes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La carte qui montre comment un tsunami en Méditerranée menacerait la vie de 130 millions de personnes
©Flickr/hansol

Menace crédible

La carte qui montre comment un tsunami en Méditerranée menacerait la vie de 130 millions de personnes

Des scientifiques ont constaté que si un tremblement de terre d'une magnitude de 7 se produisait au large des côtes de la Sicile et de la Crète, il laisserait de vastes zones de la côte sous l'eau.

Le Daily Mail dévoile une carte interactive réalisée par des scientifiques qui montre l'effet qu'aurait un tsunami au large des côtes de la Sicile et la CrèteLes chercheurs qui étudient l'impact des tremblements de terre au large de la côte nord de l'Afrique ont simulé l'impact de ces vagues dévastatrices. Ils ont constaté que si un tremblement de terre d'une magnitude de 7 se produisait au large des côtes de la Sicile et de la Crète, il laisserait de vastes zones de la côte sous l'eau.

En effet, les vagues provoquées par un tremblement de terre dans cette zone seraient répartis sur l'ensemble de la Méditerranée en quelques minutes. Les premières touchées seraient les îles, notamment la Crète dont 3,8 km2 seraient sous les eaux. Les îles grecques qui attirent des milliers de touristes seraient particulièrement touchées. Les chercheurs avertissent que les tsunamis dans la Méditerranée sont rares puisqu'ils se produisent environ une fois par siècle. Mais, mieux vaut prévenir que guérir.

Le plus inquiétant dans cette étude reste le nombre de personnes potentiellement en danger. En effet, un tsunami dans cette région région touristique pourrait menacer la vie de 130 millions de personnes vivant le long des côtes. 

Pour rappel, une vague de 2,5 à 3 mètres a tué 11 personnes en 1979 en déferlant entre Nice et Antibes à la suite d'un glissement de terrain.

Voic deux cartes pour bien comprendre le phénomène et les endroits concernés par ce danger :

La séparation des plaques africaine et eurasienne débute à la dorsale médio-atlantique. La frontière des deux plaques court jusqu'au sud du Portugal puis traverse toute la Méditérranée dont le système de failles est très complexe. En outre, sa surface réduite (2,5 millions de kilomètres carrés environ) a pour conséquence qu'un tsunami peut la traverser du sud au nord en moins d'une heure.

Lu sur Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !