Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Harry et Meghan
©DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

Scandale

Interview choc de Meghan et Harry : dépression, racisme, mariage secret

Ils ont tous les deux critiqué la famille royale pour son manque de soutien, et annoncé qu'ils attendaient une fille

Le Royaume Uni est secoué par les déclarations de Meghan et Harry sur une chaîne de télévision américaine. Ils ont déclaré avoir tout fait pour que "cela marche" au sein de la famille royale, mais ont finalement été obligés de partir : "J'étais piégé jusqu'à ce que je rencontre Meg, je ne le savais tout simplement pas '': Harry a dit qu'il se sent désolé pour William et le prince Charles qui ne peuvent jamais s'échapper du système et a révèlé que son père a cessé de répondre à ses appels pendant la préparation du Megxit, son départ vers les Etats Unis écrit le Daily Mail.

Meghan Markle a accusé la famille royale de la couleur foncée de la peau de son fils Archie avant sa naissance parce qu'elle est métisse et Harry est blanc. La duchesse de Sussex a également décrit sa "douleur" qu'on ait refusé le titre de prince à son fils Archie et accusé le palais de Buckingham de ne pas accepté de protéger Archie  en refusant d'assurer sa sécurité 24 h sur 24.

Mais Meghan a refusé de dire quel membre de la famille royale avait eu une conversation avec Harry sur la couleur de la peau d'Archie.

L'épouse d'Harrty a aussi évoqué le fait qu'elle avait eu des pensées suicidaires quand elle était enceinte de cinq mois. Quand elle a demandé de l'aide et parlé de la possibilité d'une prise en charge médicale, on lui a répondu que c'était impossible, que cela ferait du mal à l'image de la famille royale.

Meghan a aussi révélé qu'ils avaient été mariés, par l'archevêque de Canterbury, en privé, trois jours avant leur mariage officiel. Et enfin Meghan a annoncé que leur deuxième enfant était une fille.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !