Europe : les jeunes ont pris 11cm en un siècle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les Européens du Sud ont grandi après la guerre, les Européens du Nord ont grandi avant.
Les Européens du Sud ont grandi après la guerre, les Européens du Nord ont grandi avant.
©

Tutoyer les sommets

Europe : les jeunes ont pris 11cm en un siècle

L'étude se concentre uniquement sur les hommes.

Selon une étude publiée ce lundi 2 septembre, la taille moyenne des hommes européens a augmenté de 11cm entre les années 1870 et 1980. Cette progression moyenne d'un centimètre par décennie constitue un record historique, notamment permis par les progrès réalisés dans les luttes contre les maladies. L'auteur de l'étude, Timothy Hatton, économiste à l'Université britannique d'Essex, a analysé les données portant sur des jeunes hommes d'environ 21 ans de quinze pays d'Europe. Les femmes en sont par ailleurs exclues, les données les concernant étant trop parcellaires - l'absence de service militaire en est l'une des explications.

L'étude - qui ne fournit pas d'informations concernant la taille moyenne de l'Européen - révèle également que la croissance des Européens dépasse celle des Africains, des Latinos et des Asiatiques. La taille a augmenté plus vite en Europe du Nord et en Europe centrale durant la période englobant les deux Guerres mondiales et la crise de 1929. L'Europe du Sud a, en revanche, connu une nette accélération après la seconde Guerre mondiale.

Les Danois auraient gagné en moyenne 1,83cm par décennie entre 1911 et 1955 mais seulement 1,37cm par la suite. Les Espagnols n'auraient grandi que de 0,79cm par décennie entre 1911 et 1955 mais pris 2,53cm par décennie entre 1951 et 1980. Reste désormais à savoir si la taille des femmes a connu la même évolution.

Lu sur 7sur7.be

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !