Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science

Fin programmée

Comète ou pas, les dinosaures devaient disparaître

Une étude britannique affirme que ces animaux étaient condamnés depuis longtemps, avant même l’impact.

Il y a 66 millions d’années, les dinosaures disparaissent de la surface de la Terre pour des raisons encore mal expliquées. L’impact d’un astéroïde au Mexique a joué un rôle majeur, provoquant probablement un hiver permanant pendant plusieurs années et privant ces bêtes de nourriture.

Mais selon une équipe de chercheurs des universités de Reading et Bristol, en Angleterre, les dinosaures étaient déjà condamnés. Ils ont, en effet, étudié de nombreux fossiles et en ont déduit un début d’extinction lente, plusieurs dizaines de millions d’années avant l’impact. "Les dinosaures ont démontré une réduction marquée de leur capacité à remplacer les espèces éteintes par de nouvelles, les rendant vulnérables à l'extinction et incapable de répondre rapidement et de se remettre de l'événement catastrophique final", précise l'étude. Pour résumer, le nombre d’espèces nouvelles apparaissant était inférieur à celui d’espèces en extinction.

Comment expliquer cette fragilité ? Mystère. Mais de nombreuses théories sont évoquées. ‘’La séparation entre les super-continents de Laurasia et du Gondwana qui aurait limité la liberté de mouvement de ces espèces, le volcanisme intense et prolongé qui sévissait à l'époque, le changement climatique, les fluctuations du niveau des mers ou encore l'interaction avec des espèces en expansion rapide’’ raconte l’Obs. ‘’Dans tous les cas, l'extinction des dinosaures aurait été un processus long, et inégal en fonction des espèces de dinosaures considérées.’’

Lu sur L'OBS

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !