Guerre des licences de pêche : Paris déploie des mesures de rétorsion contre Londres  | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Crédits Photo: Capture d'écran Euronews / DR
xxx

Bras de fer

Guerre des licences de pêche : Paris déploie des mesures de rétorsion contre Londres 

La France va dégainer les premières mesures de rétorsions promises à Londres si rien n'est fait d'ici mardi prochain sur le dossier de la guerre des licences de pêche.
Le différend au sujet des permis de pêche se transforme en guerre commerciale entre le Royaume-Uni et la France, selon des informations d'Euronews. Paris attend la délivrance de 244 licences permettant aux pêcheurs français de travailler dans les zones des 6-12 milles des côtes britanniques, de Jersey et Guernesey conformément à l'accord post-Brexit.
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a annoncé qu'une première série de mesures devrait s'appliquer à compter du 2 novembre avec par exemple un contrôle douanier et sanitaire systématique sur les produits importés et qui sont débarqués dans les ports de la Manche, avec des contrôles sur les camions.
Selon le gouvernement britannique, 98% des licences de pêches demandées auraient été accordées aux Français. Le premier ministre, Boris Johnson, a promis de riposter à ce que lui considère comme une violation potentielle du droit international.
L'accord post-Brexit, conclu in extremis fin 2020 entre Londres et Bruxelles, prévoit que les pêcheurs européens puissent continuer à travailler dans certaines eaux britanniques à condition de pouvoir prouver qu'ils y pêchaient auparavant. Mais Français et les Britanniques se disputent sur la nature et l'ampleur des justificatifs à fournir.
Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !