Adhésion à l’OTAN : la Suède n'aura pas le soutien de la Turquie, prévient Recep Tayyip Erdogan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: ADEM ALTAN / AFP
La Turquie bloque depuis le mois de mai l'entrée de la Suède dans l'OTAN.

Tensions

Adhésion à l’OTAN : la Suède n'aura pas le soutien de la Turquie, prévient Recep Tayyip Erdogan

Le dirigeant turc a dénoncé l'attitude complaisante des autorités suédoises lors des manifestations anti-turques de ces derniers jours.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan n'a pas mâché ses mots dans son adresse à la nation ce lundi. Il a évoqué lors de son discours l'attitude complaisante des autorités suédoises lors de récentes manifestations anti-turques.

L'autorisation donnée à un militant islamophobe de brûler un exemplaire du Coran devant l'ambassade de Turquie, le samedi 21 janvier, a provoqué la colère du président turc, qui s'est exprimé sur la question de l’OTAN : 

"Il est clair que ceux qui ont causé une telle disgrâce devant l'ambassade de notre pays ne peuvent plus attendre de nous aucune bienveillance concernant leur demande d'adhésion à l'OTAN… Nous vous avons prévenu dès le début que nous ne tolérerons aucune manifestation de terroristes dans vos rues, dans vos ruelles, partout... Et maintenant vous vous attendez à ce que nous vous soutenions dans votre adhésion à l'OTAN... Ce n'est pas possible. Ne vous attendez pas à un quelconque soutien de notre part".

L’autorisation donnée à un extrémiste suédo-danois, de manifester et brûler un Coran samedi devant l’ambassade de Turquie dans la capitale suédoise, a suscité la colère d’Ankara.

La Turquie bloque depuis le mois de mai l'entrée de la Suède dans l'Organisation transatlantique.

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !