Océan chaud et acide : les coraux seront dévorés par les algues ; Vidéo : Salamandra robotica II, l'unique robot sachant nager... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
L’acidification des océans est le principal facteur de risque pour la santé des coraux.
L’acidification des océans est le principal facteur de risque pour la santé des coraux.
©Reuters

Atlantico sciences

Océan chaud et acide : les coraux seront dévorés par les algues ; Vidéo : Salamandra robotica II, l'unique robot sachant nager...

Mais aussi : le satellite Planck montre un nouveau visage de l'univers, le premier squelette de baleine découvert en Antarctique...

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

En vidéo : Salamandra robotica II, étonnant robot amphibie bioinspiré

Le salon de la robotique de service Innorobo accueille un invité de marque cette année : Salamandra robotica II. Cet engin directement inspiré de la salamandre peut à la fois nager et marcher, le tout grâce à des modèles informatiques reproduisant certains circuits neuronaux de l’amphibien. Le résultat est saisissant...

Le salon Innorobo a ouvert ses portes le 19 mars à Lyon. Deux éditions lui ont suffi pour devenir un événement incontournable de la robotique de service en Europe. Ce domaine s’oppose à son homologue dit « de production », dans le sens où ces robots peuvent intervenir dans différents environnements et réaliser des tâches non répétitives. L’une des stars de cette année est un engin développé par le laboratoire de biorobotique de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) : Salamandra robotica II.

Lire la suite sur Futura sciences

Océan chaud et acide : les coraux seront dévorés par les algues

L’acidification des océans est le principal facteur de risque pour la santé des coraux. Or, l’effet de l’augmentation de la température est aussi un paramètre très important. Le couplage de ces deux facteurs de dommages induirait une prolifération d’algues qui érodent le corail. Retour sur les effets de cette combinaison.

L’océan est le plus grand puits de carbone au monde. Il absorbe et dissout le CO2 atmosphérique en formant des acides. Les mers absorberaient 50 % du surplus de CO2 émis par l’Homme, si bien que leur acidité aurait augmenté de 30 % depuis le début de l’ère industrielle. Coraux et mollusques sont les premiers à en subir les conséquences : les acides dissolvent le carbonate de calcium, principaux constituants de leur squelette. Ainsi, évaluer l’impact de la dissolution du carbonate est une composante fondamentale pour l’étude de la destruction des écosystèmes des récifs coralliens.

Lire la suite sur Futura sciences

Le satellite Planck montre un nouveau visage de l'univers

Un univers plus âgé avec davantage de matière noire et moins d’énergie noire : voilà une partie des nouveaux résultats découverts grâce à Planck. Il apparaît aussi que certains aspects de notre univers sont presque parfaitement conformes aux prédictions du modèle cosmologique standard complété par la théorie de l’inflation. Mais de curieuses anomalies pourraient pointer vers une nouvelle physique...

Comme Futura-Sciences l’annonçait hier, une conférence de presse s’est tenue ce matin à Paris au quartier général de l’Esa. Elle portait sur les premiers résultats du satellite Planck en ce qui concerne leurs implications pour la cosmologie, déduites de l’étude du rayonnement fossile. Le directeur général de l’Esa, Jean-Jacques Dordain, après avoir salué la performance technologique représentée par le succès de la mission Planck, a laissé le cosmologiste George Efstathiou s’exprimer.

Lire la suite sur Futura sciences

En vidéo : premier squelette de baleine découvert en Antarctique

Un squelette de baleine a été découvert au large de l’Antarctique. C’est la première fois qu’une telle carcasse est trouvée dans l’océan Austral. Elle abrite un véritable écosystème, largement méconnu. Retour sur cette étonnante vie abyssale en vidéo et en image.

Pour la première fois, des biologistes marins ont découvert un squelette de baleine sur le plancher océanique de l’Antarctique. Il est extrêmement rare d’en observer. Dans le monde, seules six carcasses de baleines ont été découvertes jusqu’à présent dans les fonds marins. Elles offrent pourtant un habitat pour un écosystème surprenant, presque insolite et largement méconnu. Dans ce squelette de baleine, les scientifiques auraient découvert au moins neuf nouvelles espèces de petites créatures abyssales.

Lire la suite sur Futura sciences

 Des volcans jugés coupables pour l’extinction de masse du Trias

La Terre a perdu la moitié de ses espèces vivantes voilà 200 millions d’années, à la fin du Trias. Les coupables de cette extinction de masse viennent d’être identifiés. Il s’agit des épisodes volcaniques qui ont donné naissance à la province magmatique centre atlantique. Une inversion des pôles magnétiques de la Terre et une approche astrochronologique le confirment.

La fin du Trias, voilà environ 200 millions d’années, a été marquée par la quatrième extinction de masse connue pour notre planète. La moitié des espèces animales ou végétales se sont éteintes en peu de temps, laissant alors de nombreuses niches écologiques à la disposition des dinosaures. La cinquième extinction de masse a eu raison de leur sort 135 millions d’années plus tard. Les causes de ces disparitions massives font l’objet de nombreuses hypothèses, que de nouvelles techniques de datation des roches commencent à valider ou infirmer.

Lire la suite sur Futura sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !