Les éruptions solaires bientôt prédites ? ; Les stégosaures pratiquaient-ils le kung-fu ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Une équipe d'astrophysiciens a découvert des signes précurseurs d'une éruption solaire.
Une équipe d'astrophysiciens a découvert des signes précurseurs d'une éruption solaire.
©wikipédia

Atlantico sciences

Les éruptions solaires bientôt prédites ? ; Les stégosaures pratiquaient-ils le kung-fu ?

Et aussi : un aérogel au graphène pour révolutionner les batteries ; une appli permet aux sourds de suivre les conversations ; un revêtement superhydrophobe empêche l’eau de mouiller.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Les éruptions solaires bientôt prédites ?

Une équipe d'astrophysiciens a découvert des signes précurseurs d'une éruption solaire : une sorte de corde formée de lignes de champ magnétique émergeant de la surface du Soleil peu avant qu'elle ne survienne. On peut donc espérer une météorologie spatiale prévoyant les tempêtes balayant le Système solaire et affectant le champ magnétique de la Terre.

À la surface de notre étoile, des éruptions solaires surviennent de temps à autre et peuvent s’accompagner d’éjections de masse coronale spectaculaire (CME pour Coronal Mass Ejection en anglais). Des images de CME et d’autres éruptions solaires prises par les satellites SDO, Soho ou Hinode font régulièrement parler d’elles. Mais, à part pour leur intérêt esthétique et ce qu’elles peuvent apporter aux astronomes étudiant le Soleil et, à travers lui, la physique des autres étoiles, pourquoi a-t-on cherché à obtenir ces images en mettant en orbite des yeux pour observer continûment l’astre du jour ?

Lire la suite sur Futura-Sciences

Un aérogel au graphène pour révolutionner les batteries

Charger la batterie de votre voiture électrique en quelques minutes seulement, de la science-fiction ? Peut-être pas si l’on considère le potentiel des supercondensateurs à base de graphène qui sont en développement. Une nouvelle piste de recherche avec eux repose sur des aérogels dérivés de ce matériau miracle.

Lorsque l’on a besoin de stocker très provisoirement de grandes quantités d’électricité et de les libérer rapidement, on peut faire appel aux supercondensateurs qui sont extrêmement puissants par rapport aux batteries pour ce genre d’utilisation spécifique. Généralement réalisés à l’aide d’un procédé dit de « double couche électrochimique », ils sont désignés en anglais sous l’acronyme de EDLC (Electrochemical Double Layer Capacitator). Un EDLC est constitué de deux électrodes poreuses, généralement en charbon actif et imprégnées d’électrolyte, qui sont séparées par une membrane isolante et poreuse afin d’assurer la conduction ionique.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Les stégosaures pratiquaient-ils le kung-fu ?

Les paléontologues n’hésitent pas à parler de technique d’art martial pour décrire la virtuosité du coup qu’a un jour porté un Stegosaurus avec sa queue dotée d’épines osseuses. Elle a perforé le pubis d’un carnivore, entraînant sa mort et dont on a retrouvé les restes fossilisés.

Parmi les dinosaures emblématiques du Jurassique figure un herbivore doté d'une queue munie de quatre piques osseuses que complétait une double rangée de plaques dorsales de constitutions similaires. Tout le monde aura reconnu dans cette description les Stegosaurus qui vivaient il y a entre 156 et 140 millions d’années en Amérique du Nord. Les fossiles que l’on a retrouvés dans les États du Colorado, de l’Utah et du Wyoming montrent qu’ils mesuraient environ 8,5 mètres de long, 4 mètres de haut et qu’ils pouvaient peser plusieurs tonnes.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Une appli permet aux sourds de suivre les conversations

Le financement participatif rend possible la concrétisation d'idées originales. Un nouvel exemple : une start-up, Transcense, développe une application pour les sourds et malentendants transcrivant les conversations à plusieurs sur un smartphone.

Une équipe internationale a développé une application qui permet de transcrire les conversations sur son smartphone et de savoir en temps réel qui a dit quoi, offrant aux sourds et malentendants la possibilité de participer aux discussions à plusieurs sans que leurs interlocuteurs n'aient à connaître la langue des signes.

Lire la suite sur Futura-Sciences

Un revêtement superhydrophobe empêche l’eau de mouiller

Pour rester sec, rien de mieux que les matériaux superhydrophobes, ces revêtements qui repoussent l’eau avec une efficacité étonnante. Découvrez en vidéo un étonnant ballet de gouttes d’eau qui laissent désespérément sèche la surface qu’elles tentent de mouiller.

Il existe dans la nature de nombreuses surfaces superhydrophobes : les ailes des papillons, les plumes de canard ou encore les feuilles de lotus. Repoussée sous forme de petites billes, l'eau ne peut adhérer à leurs surfaces. Là comme ailleurs, la nature est une bonne source d’inspiration, et les ingénieurs ont appris à imiter cette faculté.

Lire la suite sur Futura-Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !