L'humanité condamnée à devenir de plus en plus bête, un siège-vélo pour brûler des calories au bureau... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Sommes-nous condamnés à devenir de plus en plus bêtes ?
Sommes-nous condamnés à devenir de plus en plus bêtes ?
©DR

Atlantico Sciences

L'humanité condamnée à devenir de plus en plus bête, un siège-vélo pour brûler des calories au bureau...

Mais aussi : un rayon tracteur capable d'attirer des objets, et... une soirée mousse géante en Australie.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Sommes-nous condamnés à devenir de plus en plus bêtes ?

Le chercheur américain Gerald Crabtree est un pessimiste. Selon lui, depuis le développement de l’agriculture, l’humanité perd peu à peu ses capacités intellectuelles. La faute à un manque de sélection des gènes qui nous rendent intelligents.

L’humanité n’a pas toujours été ce qu’elle est aujourd’hui. À une époque pas si reculée, tous nos ancêtres vivaient dans des tribus de chasseurs-cueilleurs, comme il en existe encore aujourd’hui en divers points du globe. Grâce à ce gros cerveau, une partie des Hommes s’est affranchie de cette vie de nomade en apprenant à cultiver les plantes et à élever les animaux.

A lire sur Futura Sciences

En vidéo : en Australie, un bain moussant naturel en pleine ville !

La côte est de l’Australie s’est faite surprendre par l’océan. Suite au cyclone Oswald qui a frappé l’île la semaine dernière, certaines villes ont été envahies par l’écume du Pacifique. Les citadins ont alors eu le plaisir de tester un bain moussant géant ! 

Maroochydore est une petite ville du Queensland, en Australie. Elle se trouve en bord de plage, à une centaine de kilomètres au nord de Brisbane. Son nom, d’origine aborigène, signifie « bec rouge », et fait référence aux nombreux cygnes noirs qui habitent la région.

A lire sur Futura Sciences

Un siège-vélo pour le bureau

Une entreprise américaine cherche des fonds pour créer un siège de bureau sur lequel on pédale, afin de conserver la forme. Une société belge va plus loin : elle en fait, en plus, un générateur d’électricité, pour recharger son portable. Une idée déjà expérimentée par la SNCF et mise à disposition des voyageurs.

On le sait, la station assise prolongée peut causer des ennuis de santé. C'est pour lutter contre ces problèmes que des inventeurs ont mis au point Active Desk, un bureau qui allie travail et vélo d'appartement. On connaissait les bureaux-tapis de course, mais Active Desk est une alternative plus douce, permettant de brûler des calories tranquillement, en pédalant toute la journée à un rythme plus ou moins soutenu, tout en consultant ses mails ou en passant ses appels.

A lire sur Futura Sciences

Le rayon tracteur de Star Wars devient réalité

Plusieurs scènes dans Star Wars et Star Trek montrent les effets d’un rayon tracteur capable de piéger des astronefs et des objets pour les manipuler à loisir, notamment en les attirant. La réalité vient de rejoindre la fiction grâce à des groupes de physiciens utilisant des rayons laser.

L’une des scènes de Star Wars montre le Millenium Falcon de Han Solo piégé par un rayon tracteur attirant son vaisseau en direction de l’Étoile noire. À première vue, il semble impossible qu’un tel rayon soit réalisable à l’aide d’un faisceau laser. D’ordinaire, en effet, la lumière exerce au contraire une pression sur les objets qu’elle éclaire. Le premier physicien ayant envisagé cet effet était Johannes Kepler, lorsqu’il cherchait à expliquer l’orientation de la queue des comètes par rapport au Soleil. Des siècles plus tard, après la découverte des équations de Maxwell gouvernant le champ électromagnétique responsable de l’existence des ondes lumineuses en physique classique, plusieurs physiciens comprirent que Kepler avait vu juste.

A lire sur Futura Sciences

Ciel du mois de février : les rendez-vous célestes autour de la Saint Valentin

En février, on célèbre la Saint Valentin. Les planètes se joignent à la fête et multiplient les rapprochements ! Ainsi, vous pourrez observer celui de la Lune avec Mars et Mercure, le 11 février. Les Pléiades seront aussi au rendez-vous, le 17 février, et vous pourrez alors admirer cet amas d'étoiles. Et si vous en voulez encore, observez le ciel le 18, et profitez du rapprochement de la Lune avecJupiterVesta et Aldébaran. Un beau programme pour ce mois de février 2013.

Chaque mois, retrouvez les éphémérides astronomiques de Futura-Sciences. Vous y découvrirez les évènements à ne pas rater, essaims demétéorites ou occultations, mais aussi la position de la Lune et des planètes. De quoi passer de bonnes soirées en compagnie des étoiles.

A lire sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !