Louis de Bonald : nostalgie ou modernité ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Storiavoce vous propose une émission sur Louis de Bonald, l'intellectuel qui a inspiré toute la pensée réactionnaire.
Storiavoce vous propose une émission sur  Louis de Bonald, l'intellectuel qui a inspiré toute la pensée réactionnaire.
©

Radio Atlantico

Louis de Bonald : nostalgie ou modernité ?

Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, vous propose une émission sur Louis de Bonald, l'intellectuel qui a inspiré toute la pensée réactionnaire. L’historien Flavien Bertrand de Balanda est interrogé par Mari-Gwenn Carichon.

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube et Ausha. Durée totale de l’émission: 46’45.

Considéré comme l’intellectuel qui a inspiré toute la pensée réactionnaire, Louis de Bonald est réputé comme un penseur rétrograde et moralisateur. Né en 1754 et mort en 1840, on le dissocie rarement de son contemporain Joseph de Maistre (1753-1821). Louis de Bonald n’est pas seulement philosophe. Maire de Millau à l’aube de la Révolution, il suit une carrière politique active durant toute la première moitié du XIXème siècle et expose son analyse du monde qui va dans de nombreux journaux. Était-il vraiment le nostalgique que l’on décrit ? De quelle monarchie souhaite-t-il le rétablissement ? Sa pensée est-elle plus philosophique qu’idéologique ?  Comment le moraliste conjugue-t-il ses idéaux philosophiques et sa carrière politique ? Mari-Gwenn Carichon reçoit l’historien Flavien Bertrand de Balanda.

L’invité : Flavien Bertrand de Balanda est chercheur à l’École Pratique des Hautes Études et chercheur associé au centre d’histoire du XIXème siècleLouis de Bonald, Philosophe et homme politique (1754-1840) est le fruit de sa thèse de doctorat soutenue en 2016 et qui a reçu le prix du Jury de la Fondation Napoléon 2021 et le prix de thèse de la maison Auguste Comte.

Cet article a été initialement publié sur le site de Storiavoce : cliquez ICI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !