Xavier Bertrand se veut gaulliste, il dénonce, par ailleurs, le laxisme migratoire et l'islamo-gauchisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Xavier Bertrand
Xavier Bertrand
©ERIC PIERMONT / AFP

Election présidentielle

Xavier Bertrand se veut gaulliste, il dénonce, par ailleurs, le laxisme migratoire et l'islamo-gauchisme

Le candidat à la présidentielle répond longuement aux questions du Figaro

Dans une longue interview au Figaro, Xavier Bertrand commence par approuver l’utilisation du passe sanitaire qu'il réclamait "depuis l’accélération du variant Delta." 

Concernant les étrangers condamnés, il condidère qu'ils doivent être expulsés à l'issue de leur peine : "Et que l’on ne me parle pas de difficultés d’application. Concrètement, je propose de supprimer toute attribution de visa et toute aide au développement pour tout pays qui refuserait de reprendre ses ressortissants condamnés. L’Angleterre le fait."

Xavier Bertrand ajoute par ailleurs : "Il faut prendre très très au sérieux l’offensive de l’islamo-gauchisme ou de ce que l’on appelle la culture «woke». C’est un poison sans pareil. Ces débats visent à fracturer notre société. Moi, je veux rassembler les Français. C’est une guerre, sans merci, qu’ils ont engagé contre notre civilisation, en s’attaquant à nos valeurs humanistes, universalistes et en les accusant d’être, en réalité, des instruments d’oppression et de violence."

En conclusion, le candidat à la présidence se dit "Gaulliste au sens entier du terme."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !