Siemens se méfie-t-il des banques françaises ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Siemens se méfie-t-il
des banques françaises ?
©

Désertion

Siemens se méfie-t-il des banques françaises ?

Siemens a retiré des fonds de la Société Générale en juillet, ainsi que d'une grande banque française il y a deux semaines croit savoir le Financial Times.

[Réactualisé le 20 septembre à 11h]

Reuters annonce que le groupe industriel allemand Siemens a retiré début juillet, avant la publication des résultats des stress tests bancaires, des fonds de la Société générale.

La source anonyme citée par l'agence de presse, n'a pas précisé le montant de ces fonds, mais explique que "c'était pour des raisons de performance et pas à cause de sujets relatifs aux banques françaises".

Il y a deux semaines, Siemens aurait retiré 500 millions d'euros d'une grande banque française pour le transférer après de la Banque centrale européenne, affirme le Financial Times. Le quotidien économique britannique ne précise pas de quelle banque il s'agit, mais exclut tout de même BNP Paribas.

Le journal, qui cite une personne ayant pris part à l'opération, explique que ce sont les inquiétudes sur l'évolution de la santé financière de cette banque française et les taux plus élevés versés par la BCE qui ont motivé cette décision.

Un représentant du groupe en Allemagne a déclaré à Reuters que "l'information du Financial Times était factuellement inexacte".

 

 

Lu sur Reuters.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !