Régionales : le dilemme post-élections de François Hollande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Régionales : le dilemme post-élections de François Hollande
©Reuters

Entre deux feux

Régionales : le dilemme post-élections de François Hollande

Si la gauche s'attend à une nouvelle déroute, le président de la République cherche encore la bonne stratégie en vue de 2017.

Que faire de cette gauche ? Après 3 ans de pouvoir, François Hollande ne peut que constater la profonde division de son camp, qu'il a lui-même initiée. Entre la gauche des frondeurs, horripilée par Manuel Valls et Emmanuel Macron, et celle qui occupe son gouvernement et les affaires courantes, son cœur balance. Comme l'explique Le Figaro, le chef d'Etat devra pourtant trancher : soit il tente une incroyable réunion de la gauche, soit il élargit le fossé aux risque de s'effondrer en 2017. Selon le quotidien, un remaniement gouvernement post-élections qui devrait avoir lieu autour du 20 décembre devrait acter ce choix.
L'entourage du président le pousse, pour le moment, à assumer ses choix, considérés comme droitiers par l'aile gauche du PS. En vue de 2017, François Hollande tenterait alors de siphonner le centre et les libéraux en envoyant le soldat Macron au front, apprécié par les électeurs de droite. Une stratégie impensable aujourd'hui, tant la popularité du président est basse. Mais si les réformes finissent par faire mouche, il espère ainsi renverser la vapeur. Le chemin est encore (très) long.
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !