Premier tour des Régionales 2021 : le Rassemblement National n'a pas réussi à capter le vote des électeurs en colère | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen
Marine Le Pen
©AFP

Echec

Premier tour des Régionales 2021 : le Rassemblement National n'a pas réussi à capter le vote des électeurs en colère

C'est l'analyse de Bernard Sananès, président de l’institut de sondage Elabe

"Les électeurs du Rassemblement national, comme les autres, se sont abstenus massivement. C’est cette abstention généralisée qui est frappante. Elle touche les jeunes, les cadres, les zones urbaines aussi bien que les zones rurales et même les seniors." remarque Bernard Sananès, président de l’institut de sondage Elabe, interrogé par le quotidien l'Opinion.

« Le RN n’a pas réussi à mobiliser le vote de la colère, décrypte Bernard Sananès. Et c’est un enseignement majeur : la colère sociale, la colère liée à l’insécurité nous apparaissent très marquantes dans le pays. On pensait donc qu’elles s’exprimeraient et qu’elles seraient captées par le RN. Mais Marine Le Pen n’y est pas parvenue, ce qui pose trois questions : la colère a-t-elle diminué ? Je ne le crois pas, le sentiment d’injustice et d’insécurité reste très fort. La colère s’est-elle transformée en résignation ? Ou attend-elle tout simplement son heure… la présidentielle ? » analyse le président de l’institut de sondage Elabe.

Et il souligne que rien n'est joué en PACA : "L’appel à la mobilisation formulé par le parti de Marine Le Pen peut dégeler quelques abstentionnistes en PACA". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !