Terres rares : UE, Japon et Etats-Unis contre la Chine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Terres rares : UE, Japon et Etats-Unis contre la Chine
©

Querelle

Terres rares : UE, Japon et Etats-Unis contre la Chine

Une plainte a été déposée devant l’OMC pour protester contre les restrictions imposées par Pékin.

La Chine ne semble pas avoir pris en compte sa première condamnation de l’été dernier, car elle continue de bloquer les exportations de terres rares - ces 17 métaux indispensables à la fabrication de produits de haute technologie, qui permettent de fabriquer des téléphone portables en passant par les voitures électriques, les éoliennes, mais aussi des missiles.

Il se trouve que la Chine est aujourd’hui le premier producteur mondial de terres rares, avec 97 % de la production mondiale, alors qu’elle ne dispose que d’un tiers des ressources mondiales. Un atout qui ne manque pas de rendre les autres pays producteurs ultra dépendants. Et la Chine le sait très bien. Le ministère Chinois a assuré mardi que ses quotas étaient « conformes au règles de l’OMC », c que dément le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht ,qui affirme que « les restrictions imposées par la Chine sur les terres rares et d’autres produits violent les règles du commerce international et doivent être supprimées. »

Selon l’indice Bloomberg, le cours des terres rares est en progression de 23,7 % depuis le début de l’année.

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !