Les Républicains : Rachida Dati et Virginie Calmels ont été envisagées pour prendre la place de NKM | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les Républicains : Rachida Dati et Virginie Calmels ont été envisagées pour prendre la place de NKM
©Reuters

Non merci...

Les Républicains : Rachida Dati et Virginie Calmels ont été envisagées pour prendre la place de NKM

Selon le Canard enchaîné, Nicolas Sarkozy voulait "désespérément confier le poste à une femme".

Laurent Wauquiez a-t-il été un choix par défaut ? A en croire le Canard enchaîné, il n'était pas le premier nom de Nicolas Sarkozy pour reprendre la place de NKM, évincée pour divergence d'idées. En fait, le patron des Républicains voulait "désespérément confier le poste à une femme". 
Et les cibles étaient : Virginie Calmels, proche d'Alain Juppé et tête de liste malheureuse aux dernières régionales en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente. Cette dernière, flèche montante du mouvement, aurait refusé le poste, peut-être sur les conseils du maire de Bordeaux, grand rival de Sarkozy en vue de 2016.
Plus surprenant, le premier nom sur la liste était Rachida Dati. Elle et Nicolas Sarkozy se connaissent bien mais les relations se sont fortement tendues ces derniers temps bien qu'un semblant de réconciliation se soit amorcée en septembre dernier. Une fois de plus, le président des Républicains a dû essuyer un refus. Elle ne "sentait pas le truc" assure une de ses proches.
Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !