Les fonds activistes ont eu la tête d'Emmanuel Faber : le PDG de Danone a été débarqué avec effet immédiat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Emmanuel Faber
Emmanuel Faber
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Business

Les fonds activistes ont eu la tête d'Emmanuel Faber : le PDG de Danone a été débarqué avec effet immédiat

Artisan Partners et Bluebell Capital Partners demandaient le départ du patron de la multinationale française, pas assez rentable, à leurs yeux

Le conseil d'administration du groupe français Danone a mis fin avec effet immédiat aux fonctions d'Emmanuel Faber, le PDG de Danone, après neuf mois de crise de gouvernance annonce un communiqué : "Le Conseil d'Administration de Danone annonce aujourd'hui des changements majeurs de gouvernance. Dans un premier temps, le Conseil a décidé qu'Emmanuel Faber quitterait ses fonctions de Président-directeur général. En conséquence, il a nommé Gilles Schnepp Président du Conseil d'Administration avec effet immédiat. Deuxièmement, le conseil a décidé de nommer Véronique Penchienati-Bosetta, actuellement directrice générale Officer International, et Shane Grant, actuellement Chief Executive Officer Amérique du Nord, pour diriger conjointement l'entreprise alors que la recherche d'un nouveau PDG est en cours."

Emmanuel Faber était sur la sellette depuis des mois. Une partie des administrateurs lui reprochaient son mode de management solitaire et autoritaire, tandis que des actionnaires activistes réclamaient publiquement son départ explique Le Figaro : "À la tête du groupe pendant plus de six ans, ce diplômé d’HEC s’était construit une place à part dans l’aristocratie du CAC 40. Mais en interne, son style de management restait éloigné de son image de patron social".

Le 1er mars dernier, le PDG avait accepté d’initier le processus de dissociation des fonctions de président et de directeur général. Mais le retard pris dans le lancement du processus de sélection du futur directeur général, et la volonté de l’actuel PDG de peser sur le choix de son successeur, ont convaincu le board de reprendre les choses en main.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !