Législatives en Italie : l'union des droites largement en tête, le parti Fratelli d'Italia de Giorgia Meloni obtiendrait entre 22 et 26% des voix | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Selon les premières estimations, la coalition de droite emmenée par Giorgia Meloni rassemblerait entre 41 et 45% des votes.
Selon les premières estimations, la coalition de droite emmenée par Giorgia Meloni rassemblerait entre 41 et 45% des votes.
©AFP

Vague européenne

Législatives en Italie : l'union des droites largement en tête, le parti Fratelli d'Italia de Giorgia Meloni obtiendrait entre 22 et 26% des voix

Les Italiens se rendaient aux urnes dimanche pour élire leur parlement. Selon les premières estimations, la coalition de droite emmenée par Giorgia Meloni rassemblerait entre 41 et 45% des votes.

Les Italiens se rendaient aux urnes ce dimanche 25 septembre. Selon les premières estimations dévoilées dimanche à 23h, la coalition de droite emmenée par Giorgia Meloni serait largement en tête et rassemblerait entre 41 et 45% des votes, la gauche entre 25,5 et 29,5%, 13,5 et 17,5% pour le mouvement cinq étoiles. Dans le détail, le parti Fratelli d’Italia remporterait entre 22 et 26% des voix, le Parti Démocrate autour de 17 à 21% et le M5S entre 13,5 et 17,5. Suivent la Ligue de Matteo Salvini avec 8,5 et 12,5%, puis Italia Viva de Matteo Renzi avec 6,5 et 8,5, enfin Forza Italia de Silvio Berlusconi atteindrait entre 6 et 8% des voix.

Selon les premières estimations, la participation s’élèverait à 64,6% en net recul par rapport à 2018 (73,68%) pour les élections à la chambre des députés. Pour le Sénat, la participation atteint 64,03% contre 74,41% en 2018.

D'après les projections établies par la chaîne de télévision italienne RAI, Fratelli d'Italia obtiendrait entre 22 et 26% des voix. 

La cheffe de ce parti Giorgia Meloni est donc en passe de devenir la première femme au poste de Premier ministre en Italie, si ces premières estimations venaient à se confirmer à l'issue du dépouillement de la totalité des bulletins de vote.

Le parti Fratelli d’Italia, dirigé par Giorgia Meloni, est donc arrivé en tête aux législatives de dimanche en Italie, un fait sans précédent depuis 1945, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes.

La coalition des droites emporterait entre 111 et 131 sièges au Sénat, contre 33 à 53 pour la gauche, 14 à 34 pour le Mouvement 5 étoile, 4 à 12 pour Italia Viva.

La coalition des droites emporterait 227 à 257 sièges à la chambre des députés, la gauche 78 à 98, le Mouvement 5 étoiles 36 à 56 et Italia Via 15 à 25.

Matteo Salvini a remercié les électeurs italiens ce dimanche soir :

« L’union des droites en net avantage tant à la Chambre qu'au Sénat ! Ce sera une longue nuit, mais déjà maintenant je veux dire MERCI ».

Le parti Fratelli d’Italia, créé en 2012, n'a participé à aucun gouvernement qu'ils soient de gauche comme de droite. Lors de cette campagne électorale, Giorgia Meloni a été capable de séduire l'électorat antisystème et protestataire, dans le cadre d’un tournant conservateur.

Ce séisme politique en Italie intervient deux semaines après celui qui, en Suède, a vu la victoire d'un bloc conservateur comprenant les Démocrates de Suède (SD) devenant la première formation de droite du pays nordique. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !