Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Vaccination
©FRED TANNEAU / AFP

Coronavirus

Le répit gagné par Macron sans reconfinement va-t-il résister aux assauts des variants?

Les scientifiques s'étaient publiquement opposés à cette décision, et ils prévoient, à nouveau, une augmentation des hospitalisations en mars

La macronie espère que ce statu-quo, sans reconfinement, va continuer, malgré une situation particulièrement tendue, dans certaines régions comme c'est le cas dans l'Est : «Sur le moment, c’était forcément risqué. C’était un pari politique, malgré toutes les précautions qu’on avait prises en disant qu’on n’excluait pas un reconfinement si la situation l’exigeait,  Si ça avait tenu une semaine ou quinze jours, alors on aurait eu beau dire ce qu’on voulait, le résultat, c’est qu’on se serait trompés. En revanche, si on arrive à tenir un mois, là c’est différent.» confie un ministre proche du président de la République, cité par Le Figaro.

«Espérer ne plus jamais confiner est peut-être encore un vœu pieux, reconnaît le président LREM de la commission des affaires économiques de l’Assemblée, Roland Lescure (lui aussi cité par Le Figaro. Mais chaque journée sans est un gain sur le plan de l’éducation, de l’économie, du social, de la confiance collective, du leadership politique. Autour de moi, notamment au niveau international, les gens disent chapeau. Les Français en sont fiers

De son côté "Emmanuel Macron considère qu’il a déjà remporté une première victoire: il est parvenu à endiguer le catastrophisme ambiant qui régnait dans toutes les conversations fin janvier." ajoute Le Figaro.

Reste à savoir si ce répit va durer face à la montée des variants

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !