Le gouvernement devrait dévoiler un « grand plan » contre les violences à Marseille en septembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'adresse à la presse après une visite d'un poste de police à Marseille, le 24 mai 2021.
Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'adresse à la presse après une visite d'un poste de police à Marseille, le 24 mai 2021.
©Nicolas TUCAT / AFP

Guerre des gangs et trafic de stupéfiants

Le gouvernement devrait dévoiler un « grand plan » contre les violences à Marseille en septembre

Selon des informations de RMC et du Point, Emmanuel Macron devrait dévoiler en septembre des mesures afin de lutter contre les trafics de drogue et les règlements de comptes à Marseille. Quatre personnes ont été tuées en moins d’une semaine dans la cité phocéenne.

Les règlements de comptes sur fond de trafic de stupéfiants à Marseille ont fait quatre morts, dont un adolescent de 14 ans. Selon les informations de BFMTV - RMC et du Point, la question était au cœur des préoccupations de l’Elysée avant cette succession de violences.

Un « grand plan » spécialement destiné à la ville de Marseille serait secrètement en préparation depuis des semaines. Emmanuel Macron pourrait prendre la parole dans le mois qui vient sur cette question.

Selon les sources et les informations de BFMTV - RMC, « des opérations et des dispositifs particuliers et adaptés à la situation locale » secrètement élaborés au plus haut sommet de l’Etat devraient être déployés.

Des réunions hebdomadaires sur le sujet se tiendraient à l’Elysée depuis plusieurs mois entre les ministères concernés et les services de Marseille.

Des annonces d’Emmanuel Macron sur ce sujet seraient attendues « d’ici la mi-septembre ».

« Ces faits absolument inacceptables » montrent « la terreur qui s’installe dans des quartiers ou des cités dont on sait qu’ils sont la proie des trafiquants de drogue », selon la réaction du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, après la mort d’un adolescent, le 19 août, à Marseille.

BFMTV - RMC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !