La NASA décerne à SpaceX le contrat pour sa prochaine mission lunaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Un des premiers prototypes du vaisseau Starship de SpaceX.
Un des premiers prototypes du vaisseau Starship de SpaceX.
©Loren Elliott / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Vers l'infini et au-delà

La NASA décerne à SpaceX le contrat pour sa prochaine mission lunaire

La société d'Elon Musk va obtenir un financement de 2,9 milliards de dollars pour développer le Starship, afin d'envoyer des astronautes sur la Lune en 2024.

C'est une grosse surprise pour le secteur : la NASA a annoncé vendredi qu'elle avait attribué à SpaceX, la société spatiale privée d'Elon Musk, un contrat de 2,9 milliards de dollars pour la construction d'un vaisseau spatial destiné à emmener des astronautes sur la Lune dès 2024.

SpaceX s'est imposé face à l'entreprise Dynetics et au consortium mené par Blue Origin, la société de Jeff Bezos, qui associait Lockheed Martin Corp, Northrop Grumman Corp et Draper.

L'agence spatiale américaine a annoncé son choix lors d'une visioconférence. L'atterrisseur de SpaceX, qui fait partie du programme Artemis, aura pour objectif de transporter deux astronautes américains sur la surface lunaire, une première depuis la fin du programme Apollo en 1972. "Nous devrions accomplir le prochain atterrissage le plus tôt possible", a déclaré Steve Jurczyk, administrateur par intérim de la NASA. "S'ils atteignent leurs objectifs, nous avons une chance pour 2024", a-t-il ajouté.

L'option envisagée pour cet atterisseur est le vaisseau Starship, en cours de développement au Texas. Il comprend une cabine spacieuse et deux sas pour les sorties lunaires. SpaceX veut, avec le Starship, créer un vaisseau entièrement réutilisable capable de voyager vers la Lune et Mars.

En attendant le jour où l'homme posera de nouveau le pied sur la Lune, SpaceX va continuer à travailler avec la NASA plus près de la Terre : le 22 avril, c'est à bord d'une capsule Crew Dragon de SpaceX que des astronautes - dont le Français Thomas Pesquet - s'envoleront vers la Station spatiale internationale.

À Lire Aussi

Et si le plus grand rival d’Elon Musk était Volkswagen ?

À Lire Aussi

ISS : Thomas Pesquet sera le prochain commandant de la Station spatiale internationale

À Lire Aussi

Bitcoin : Elon Musk annonce sur Twitter qu’il sera possible d’acheter des Tesla avec de la cryptomonnaie

À Lire Aussi

L'incroyable spectacle d'une fusée qui se désintègre dans le ciel des Etats-Unis

À Lire Aussi

La mystérieuse anomalie détectée au Cern pointe-t-elle vers une nouvelle physique ? ; Des restes de Théia sont-ils enfouis sous la surface de la Terre ?

À Lire Aussi

SpaceX : qui sont les civils sélectionnés pour le premier vol touristique de Crew Dragon ? ; L'astéroïde de 350 m Apophis ne représente pas une menace pour les 100 prochaines années

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !