L'exécutif mise sur la confiance mais garde la possibilité de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Gabriel Attal
Gabriel Attal
©Extrait de la Une du Parisien

Coronavirus

L'exécutif mise sur la confiance mais garde la possibilité de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants

Pour Gabriel Attal il n'est pas admissible que le taux de vaccination soit si bas chez les soignants

Interrogé par Le Parisien sur l'attitude des soignants face à la vaccination, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement répond : "Depuis un an, nos soignants ont été héroïques. Mais il n'est pas admissible que l'on ait ce taux de vaccination chez les soignants aujourd'hui. Il y aurait une irresponsabilité à refuser de se faire vacciner quand on est soignant. Est-ce que cela veut dire qu'on la rend immédiatement obligatoire? On fait d'abord le choix de la confiance, mais cela reste une possibilité. Tout le monde s'est retroussé les manches pour sortir de cette épidémie. Il faut maintenant les retrousser jusqu'à l'épaule en se faisant vacciner."

Le Parisien titre à la Une sur cette interview avec une photo d'Attal "Vaccination Attal met en garde les soignants"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !