L'Etat islamique appelle à la guerre sainte contre la Russie et les Etats-Unis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Dans le même enregistrement, le porte-parole de l'organisation terroriste a confirmé la mort de son numéro deux.
Dans le même enregistrement, le porte-parole de l'organisation terroriste a confirmé la mort de son numéro deux.
©Capture d'écran /www.dailymail.co.uk

Menaces

L'Etat islamique appelle à la guerre sainte contre la Russie et les Etats-Unis

"Partout, jeunesse islamiste, déclenche le djihad contre les Russes et les Américains dans leur guerre de croisés contre les musulmans" ordonne le porte-parole de l'Etat islamique dans un enregistrement audio diffusé ce mardi.

L'Etat islamique a appelé ce mardi les musulmans du monde à mener une "guerre sainte" contre les Russes et les Américains afin de répondre à ce qu'ils qualifient de guerre de croisade au Proche-Orient. Cet appel a été lancé par un message audio diffusé mardi par les partisans de l'Etat islamique. "Partout, jeunesse islamiste, déclenche le djihad contre les Russes et les Américains dans leur guerre de croisés contre les musulmans" ordonne ce discours prononcé par le porte-parole de l'EI, Abou Mohammad al Adnani.

Les Etats-Unis, qui occupent la tête d'une coalition internationale, et la Russie, réalisent des frappes aériennes en Syrie pour tenter d'affaiblir l'Etat islamique.

Dans le même enregistrement, le porte-parole de l'organisation terroriste a confirmé la mort de son numéro deux au mois d'août dans un raid aérien américain : "L'Amérique s'est réjoui de la mort d'Abi Moutaz al-Qorachi en le présentant comme une grande victoire (…) Je ne vais pas pleurer celui dont le seul souhait était de mourir au nom de Dieu... Il a entraîné des hommes et laissé derrière lui des héros, qui avec l'aide Dieu, vont faire du mal à l'Amérique" déclare-t-il. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !