Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Elections régionales et départementales : les maires sont majoritairement favorables au maintien des scrutins au mois de juin 2021.
©Ludovic Marin / AFP

Calendrier électoral

Elections régionales et départementales : les maires sont majoritairement favorables au maintien des scrutins au mois de juin 2021

La majorité des maires français se sont prononcés en faveur du maintien des élections régionales et départementales en juin prochain, après avoir répondu à la consultation du gouvernement sur cette question.

Plus de 24 000 maires (soit 69% de l'ensemble des élus français) ont répondu à la consultation lancée par le gouvernement vendredi sur la question du maintien ou du report des élections régionales et départementales prévues les 13 et 20 juin. Selon des informations de Franceinfo auprès du ministère de l’Intérieur, sur ces 24.000 maires, 13.513 (soit 56%) se sont déclarés favorables au maintien du scrutin en juin. 9 812 (40%) se sont dit opposés et 4% n'ont pas répondu.

Selon les précisions du ministère de l’Intérieur, « cette participation importante est à saluer, le ministre de l'Intérieur a remis au Premier ministre des évolutions possibles des modalités du scrutin en s'inspirant directement des propositions des maires ».

Un débat sera organisé ce mardi et ce mercredi à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Jean Castex avait indiqué la semaine dernière qu'il privilégiait « à ce stade » le maintien du scrutin aux dates prévues, les 13 et 20 juin.

Le Conseil scientifique avait estimé dans un avis rendu fin mars que la décision revenait au politique. L’instance préconisait néanmoins un protocole sanitaire particulier en cas de maintien, notamment « de solliciter des personnes vaccinées » pour tenir les bureaux de vote.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !