Education nationale : la Cour des Comptes tacle la proposition de Hollande de créer 60 000 postes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La France compte 12 millions d'élèves de la maternelle au lycée pour 837 000 enseignants
La France compte 12 millions d'élèves de la maternelle au lycée pour 837 000 enseignants
©Reuters

B + A = BA

Education nationale : la Cour des Comptes tacle la proposition de Hollande de créer 60 000 postes

La gestion des enseignants souffre de "multiples dysfonctionnements", selon la Cour des comptes, qui prône une "réforme d'ensemble"

Le constat est sans pitié. "Le problème [de l'éducation] n'est pas celui du nombre d'enseignants ou d'une insuffisance des moyens, mais d'une utilisation défaillante des moyens existants". Ce qui signifie que la suppression de 80 000 postes sous le précédent quinquennat ou la création de 60 000 postes en cinq ans "sont vaines si elles se font à règles de gestion inchangées", juge la Cour dans son rapport de 200 pages "Gérer les enseignants autrement", publié mercredi. Ce constat tombe comme un couperet sur la promesse de François Hollande de créer 60 000 postes dans l'éducation nationale durant son mandat.

La Cour des Comptes juge qu'il faudrait plutôt orienter la politique de l'éducation sur quatre axes. Tout d'abord "mieux valoriser" les enseignants. Selon l'Insee, sur les traitements perçus en 2009, "la rémunération nette annuelle des enseignants est inférieure de 35% à celle d'un cadre non enseignant de la fonction publique". Ensuite la Cour des Comptes propose de "redéfinir" le métier d'enseignant, car aujourd'hui seules les heures de cours, devant les élèves, figurent dans les "obligations de service". La Cour recommande également d'"affecter les enseignants en fonction de la réalité des postes et des projets d'établissements" et d'instituer dès la formation initiale la possibilité d'enseigner deux ou plusieurs disciplines au collège. Enfin, les Sages de la rue Cambon suggèrent, dans les académies, la mise en place d'une "gestion de proximité des ressources humaines, communes au premier et au second degré".

Comme le rappelle Libération, l'éducation nationale c’est 12 millions d’élèves de la maternelle au lycée. C’est aussi 837 000 enseignants, soit près de la moitié des agents publics employés par l’Etat. En rémunération, cela représente 17% du budget de l’Etat – 49 milliards d’euros ont été versés en 2011.

La France est au 18e rang sur 34 pays membres de l'OCDE pour la performance de ses élèves. L'impact de l'origine sociale des élèves sur leurs résultats est deux fois plus important en France que dans les pays qui réussissent le mieux.

Lu sur Libé

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !