Des policiers du Val-de-Marne se seraient déguisés en "Noirs" pour "une soirée négro", la polémique enfle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Des policiers du Val-de-Marne se seraient déguisés en "Noirs" pour "une soirée négro", la polémique enfle
©

C'est grave

Des policiers du Val-de-Marne se seraient déguisés en "Noirs" pour "une soirée négro", la polémique enfle

Une soirée privée aurait réuni des policiers en civil et hors service, dans le but de se moquer des personnes de couleur. Une enquête a été ouverte.

Les trois photos à l'origine du scandale ont d'abord été publiées sur Facebook début juin. On peut y voir plusieurs personnes maquillées et "déguisées" en "Noirs, coupes afro et bananes à la main".

C'est Claudy Siar, ancien délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'outre-mer, qui a obtenu les photos par une connaissance. "Une personne que je connais m'a signalé l'existence de ces photos sur le compte Facebook d'une amie à elle. Devant moi, elle l'a appelé et lui a fait part de son choc. Prise au dépourvu, son amie a minimisé les faits, arguant qu'ils "voulaient juste s'amuser" entre amis, et "faire une soirée negro" a expliqué le fondateur de Tropiques FM à BFMTV.

Partagés plus d'un millier de fois, les clichés ont rapidement  suscité la polémique. Sur son mur, Claudy Siar prévient : "une femme policière s'apprête à dénoncer les faits à sa hiérarchie". Mardi, on apprenait par la direction générale de la police, que la "police des polices", l'IGPN, a ouvert une enquête administrative en fin de semaine dernière. Il reste cependant "à vérifier qu'il s'agit bien de policiers" et "si c'est avéré, ces faits sont graves", a indiqué une source proche de l'enquête. 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !