Xavier Bertrand Président ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Xavier Bertrand, membre du parti Les Républicains (LR) et responsable du conseil régional des Hauts-de-France, arrive pour la réunion du conseil stratégique de LR à Paris, le 26 avril 2022.
Xavier Bertrand, membre du parti Les Républicains (LR) et responsable du conseil régional des Hauts-de-France, arrive pour la réunion du conseil stratégique de LR à Paris, le 26 avril 2022.
©BERTRAND GUAY / AFP

Merci de ne pas rire

Xavier Bertrand Président ?

Il y croît. Nous, nous sommes plus dubitatifs.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le président des Hauts-de-France aspire à être président de la République. Pourquoi pas ? Les ambitions les plus folles sont dans la nature de tout être humain. 

Xavier Bertrand est un adepte du va et vient. Il a fait preuve d'excellence dans cette catégorie sportive. À telle enseigne qu'on peut voir en lui, l'inventeur du mouvement perpétuel. On sait depuis Edgar Faure que les girouettes ne sont pas coupables puisque c'est le vent qui les fait tourner. 

Xavier Bertrand était naguère membre des Républicains. Un jour ceux ci ont élu à leur tête Laurent Wauquiez très marqué à droite. En bon centriste mou, Xavier Bertrand a rendu sa carte du parti et est allé ruminer son ressentiment dans sa bonne ville de Saint-Quentin. 

Puis, le vent ayant tourné, il s'est réinscrit chez Les Républicains. Il fut candidat aux Primaires avec comme horizon l'Elysée. Hélas pour lui, c'est Valérie Pécresse qui fut désignée. Le vent ayant encore tourné, il reparti chez lui dans les Hauts-de-France. 

Et il jura qu'il ne ferait plus de politique. Mais on sait qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Et Xavier Bertrand n'est pas un imbécile. Un homme de son envergure est en droit de rêver à 2027. 

Pour ce faire, il vient de fonder un nouveau parti qui porte le nom très grandiloquent de "Nous la France". "Moi je" eu été plus adapté ou bien encore "Nous les Hauts-de-France". 

Il a défini son parti comme étant "humaniste". Un mot qui ne veut strictement rien dire. Et qui a l'odeur d'un patchouli bon marché et la saveur de l'eau tiède. La politique peut être une chose noble quand elle est servie par des convictions. Mais la politique selon Xavier Bertrand on peut en être dégoûté...

À Lire Aussi

Xavier Bertrand : « Je porte une droite d’ordre et de justice »

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !