Tout ce qui arrive à un bébé minute par minute pendant la première heure de sa vie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Après l'effervescence de l'accouchement, les médecins recommandent de repousser les interventions de routine, comme la pesée, la mesure, le bain ou encore l'habillement du bébé
Après l'effervescence de l'accouchement, les médecins recommandent de repousser les interventions de routine, comme la pesée, la mesure, le bain ou encore l'habillement du bébé
©Reuters

Grande première

Tout ce qui arrive à un bébé minute par minute pendant la première heure de sa vie

Première bouffée d'oxygène à l'air libre, premiers cris, premier repas… Les 60 minutes qui suivent notre naissance sont bien organisées. Des gestes simples doivent tout de même être adoptés pour assurer une meilleure entrée dans le nouveau monde.

Ce n'est qu'un tout petit moment quand on pense à la (longue) vie que l'on a devant soi. Qu'est-ce que ces 60 petites minutes peuvent valoir face aux 70, 80, voire 100 prochaines années ? Et pourtant, scientifiques, médecins et même sociologues sont particulièrement attentifs à la première heure qui suit la naissance d'un nouveau-né : cris, allaitement, repos, voici la devise du nouveau-né.

Après la naissance, le bébé se trouve dans un état d’éveil calme pendant 1 à 2 heures. Après l'effervescence de l'accouchement (et les douleurs et les cris qui vont avec), les médecins recommandent de repousser les interventions de routine, comme la pesée, la mesure, le bain ou encore l'habillement du bébé. Même l'auscultation et l'observation des signes vitaux peuvent être réalisés lorsque mère (ou le père) et enfant sont blottis l'un contre l'autre. "Après l'accouchement, l’équipe doit se faire toute petite", souligne le Dr Bernard Maria, ancien président du collège national des gynécologues-obstétriciens français. Car la première heure du reste de la vie doit se concentrer sur cette relation privilégiée.

Minute 0 : le nouveau-né pousse des cris robustes afin d'ouvrir ses poumons. C'est sa première respiration à l'air libre. Souvent une petite tape sur les fesses ou dans le dos est nécessaire pour que l'enfant parvienne à respirer.

2e minute : Après ces cris, les nourrissons prennent un peu moins d'une minute pour se relaxer. Ce rugissement les a déjà épuisés. Pour cela, les sages-femmes posent l'enfant sur la poitrine de leur mère, ce qui constitue un environnement idéal. Les spécialistes spéculent sur le fait que ce moment de calme permettrait au bébé de s'isoler du monde extérieur et des prédateurs qui pourraient s'y trouver. Ce premier contact va également permettre de maintenir le corps du bébé à une bonne température.

De la 2e à la 5e minute : C'est pendant ce laps de temps que les bébés ouvrent leurs yeux pour la première fois. Le nouveau-né est déjà capable de voir à une distance de 20-25 cm. Tant mieux. Il s’agit de la distance séparant le visage du bébé de celui de la personne qui le tient dans ses bras. Ils commencent également à bouger progressivement leurs têtes et leurs bouches.

8e minute : Les nouveau-nés gardent leurs yeux ouverts pendant 5 minutes environ, ils deviennent de plus en plus actifs. Les nourrissons commencent à éprouver les premières sensations de faim. Ils cherchent du regard le visage et les seins de leur mère et produisent des petits cris affamés, tout en amenant leurs mains à leur bouche. Ce n’est qu’en 1987 que des scientifiques suédois ont pu observer ce comportement du nouveau-né grâce à la documentation par vidéo.

18e minute : Toute cette activité les a épuisés, il est temps de prendre un peu de repos.

36e minute : Après cette première réelle sieste, les nouveau-nés commencent à donner des coups de pieds de plus en plus puissants et se dirigent vers la poitrine de leur mère, guidés par leur odorat et par la couleur plus foncée de l’aréole. Ils vont toucher les seins de leur mère avec leurs petites mains. Ce toucher va libérer les hormones nécessaires pour tenir prêt le premier lait.

62e minute : Les sages-femmes tentent de faire monter le lait, le colostrum. Cette sécrétion lactée jaunâtre et épaisse, produite en fin de grossesse, constitue, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'aliment parfait pour le nouveau-né qui doit s'alimenter dès la première heure de la naissance. En effet, ce lait est composé de protéines, minéraux et anticorps pour immuniser l'enfant. Ce premier allaitement va également stimuler les seins pour faire du lait pour les prochains mois qui vont suivre et aide aussi le l'utérus de la mère à se contracter pour retrouver la taille qu'il avait avant la grossesse.  

70e minute : Les nouveau-nés s'endorment pour un repos bien mérité.

Ce planning précis de la première heure de la vie d'un homme peut varier d'un nouveau-né à l'autre, surtout si l'accouchement s'est fait avec médication. Dans ce cas, le bébé sera un peu moins éveillé et moins alerte. Mais finalement cette période est essentielle pour tous les nourrissons. La première heure de la vie se concentre sur la relation et l'intimité entre la mère et l'enfant. Une séparation pourrait également engendrer du stress et des pleurs qui l'épuiseraient rapidement. Mais ce moment est aussi primordial pour encourager l'allaitement, pratique chaudement recommandée par l'OMS.

C'est pour cette raison que si le nouveau-né n'attrape pas par lui-même le sein pour téter, une sage-femme viendra à sa rescousse. Après ce premier repas, c'est bon, vous êtes prêt à affronter votre vie.

Lu sur Business Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !