"Love Song Therapie" : d’après l’œuvre de William Shakespeare, adaptée du Songe d’une nuit d’été par Ned Grujic | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Love Song Therapie", d’après l’œuvre de William Shakespeare, est à découvrir au théâtre du Lucernaire.
"Love Song Therapie", d’après l’œuvre de William Shakespeare, est à découvrir au théâtre du Lucernaire.
©

Atlanti-Culture

"Love Song Therapie" : d’après l’œuvre de William Shakespeare, adaptée du Songe d’une nuit d’été par Ned Grujic

"Love Song Therapie", d’après l’œuvre de William Shakespeare, est à retrouver au théâtre du Lucernaire.

Jean-Pierre Hané

Jean-Pierre Hané

Jean-Pierre Hané est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio »

"Love Song Therapie"

Mise en scène : Ned Grujic

Avec : Marion Belhamou ou Catherine Salamito, Julie Costanza ou Alice Fleurey, Jean-Baptiste Darosey ou Charles Schmitt, Louis Buisset ou Vincent Gilliéron ou Janis Palu, Simon Gallant ou Merwxan Benmansou, Margaux Lloret ou Marie-Laure Harant, Julien Rouquette



INFOS & RÉSERVATION

Théâtre du Lucernaire

53 rue Notre-Dame des champs

75006 PARIS

01.45.44.57.34

http://www.lucernaire.fr

Du 8 juin au 28 aout 2022, à 21H du mercredi au samedi, dimanche à 18H



Notre recommandation : EXCELLENT 

THÈME

Le docteur Puckerman, thérapeute, intervient dans une entreprise au sein de laquelle trois couples d’employés connaissent des difficultés relationnelles. Une thérapie de groupe s’impose donc, et pour cela le praticien va recourir à l’hypnose.

Voilà nos six personnages emportés dans les forêts de l’inconscient, qui ressemblent à s’y méprendre à celles de Shakespeare. Alors, rêve ou réalité ? Une mélodie curative berce les âmes pour notre plus grand plaisir.

POINTS FORTS

Une adaptation amusante et originale : il y a de l’audace dans ce spectacle à transposer dans un univers musical la célèbre œuvre féérique de Shakespeare. Très souvent les imbroglios shakespeariens nous éparpillent ; la poésie, toujours très présente, avec ses allégories perdent le spectateur du XXI ème siècle, ici tout est simplifié et rendu plus sensible par les chansons qui transposent agréablement l’univers onirique du poète. 

L’adaptation fait la part belle aux voix – qui sont toutes remarquables – Menée tambour battant par un Puck facétieux, l’interprétation alerte des comédiens nous transporte très rapidement aux confins d’une fantaisie débridée. Il y a un plaisir évident, très communicatif des interprètes.

Mention spéciale à la très belle partition musicale de Raphaël Sanchez.

QUELQUES RÉSERVES

Le propos initial s’évapore au fur et à mesure de l’intrigue et Shakespeare revient en force (donc pas si faible que ça).

ENCORE UN MOT...

On se prend à rêver... que toutes les thérapies soient de cet acabit pour résoudre nos soucis. Pour celle-ci une seule séance suffira à vous faire passer une excellente soirée.

L'AUTEUR

Est-il encore besoin de présenter William Shakespeare, dramaturge aussi génial que célèbre ? On renvoie le lecteur aux diverses biographies développées dans des chroniques antérieures.

En revanche, il faut dire un mot de Ned Grujic, l’adapteur. Metteur en scène de théâtre musical, il a longtemps œuvré pour le jeune public avant d’assurer la coordination artistique de Notre dame de Paris de Luc Plamondon et Richard Cocciante. On le retrouvera également à la direction de Fame  et Hair. Ces dernières années, il se consacre avec bonheur au musicals en montant de nombreuses œuvres de Broadway, comme Shrek, qui se donne au Casino de Paris.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !